Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - HÉDI BOURAOUI

Publié par Le Capital des Mots sur 26 Août 2018, 08:14am

Catégories : #poèmes

Création

 

Je suis annulé par l’Écriture

J’ai atteint ce degré Zéro

Écrire, c’est se trahir

Se dévoiler, crier trop haut :

Abstraction

Généralisation

Simplification.

Je ressors canalisé

Réduit au commun dénominateur

Mon fluide et mes pulsions se sont figés

en un Objet révélateur

D’ un certain malentendu

dont j’ai été l’auteur.

 

**

 

Creación

 

Soy anulado por las Escrituras

Alcancé este grado cero

Escribir es traicionarse

Develarse, gritar demasiado alto:

Abstracción

Generalización

Simplificación.

Salgo canalizado

Reducido al denominador común

Mi fluido y mis impulsos se inmovilizaron

   En un objeto revelador

De un cierto malentendido

   Del que fui el autor

 

 

***

 

 

 

 


 

 

MIRACLE VAIN

 

Comment liquider la famine

Ce désastre planétaire

Cliché consommé à faire pleurer ?


 

Quand les affamés cèdent à la faim

Toute conscience doit se révolter

Et les mains graciles de s’ouvrir à autrui


 

Aucune goutte de rosée à l’horizon

Elle leur aurait rendu leur dignité

Et sauvé l’âme des moribonds


 

Détournée l’aide étrangère par les rassasiés

Qui ratissent oseilles et dépouilles

Pour fertiliser leurs miracles


 

Colonisés dans leur tête

Les néo-pourfendeurs du temps

Taraudent leur peuple et

Étouffent tout Naturel à naître


 

Paysage lapidaire de tout un Continent


 

Les enjambées grotesques foisonnent

Et apaisent seulement les moutons du Sillage

Bafouant mémoire originelle

Chants de la tribu et langues indigènes


 

Quand la tête du panier est pourrie

Qui peut assainir les tourments du bas-fond ?

Oh cette envie de béquiller pour les démunis

À quêter l’ordre du renouveau !


 

Laisser les cils battre le tam-tam des larmes

Et la dignité reprendre ses droits d’oraison


 

 

 

**

 

 

MILAGRO VANO


 

¿Cómo liquidar el hambre

Este desastre planetario

Lugar común consumido a hacer llorar?


 


 

Cuando los hambrientos ceden al hambre

Toda conciencia debe rebelarse

Y las manos gráciles abrirse a otro


 

Ninguna gota de rocío en el horizonte

Les habría devuelto su dignidad

Y salvado el alma de los moribundos


 

La ayuda extranjera apartada por los hartos

Que rastrillan plata y despojas

Para fertilizar sus milagros


 

Colonizados en su cabeza

Los neo-perdonavidas del tiempo

Aterrajan su pueblo y

Asfixian toda Naturaleza que nace


 

Paisaje lapidario de todo un Continente


 

Las zancadas grotescas se multiplican

Y apaciguan solamente los carneros de la Estela

Burlándose de memoria original

Cantos de la tribu y lenguas indígenas


 

Cuando la cabeza de la cesta es podrida

¿Quién puede sanear los tormentos de la hondonada?

¡OH esta envidia de ayudar a los desheredados

A buscar la orden de la renovación!


 

Dejar las pestañas latir el tam-tam de las lágrimas

Y la dignidad retomar sus derechos de oración

 

 

 

 

 

Traduction espagnole de Maggy de Coster 

 

Poèmes parus dans la revue

« Poésie sur Seine », Paris,

n° 80, novembre 2012, p. 60-61.

 

 

Poemas publicados en la revista

" Poésie-sur-Seine ", París,

N ° 80, noviembre de 2012, p. 60-61.

 

HÉDI BOURAOUI 

 

Le site de l'auteur : http://hedibouraoui.info.yorku.ca

 

***

 

MAGGY DE COSTER ( Traductrice ) 

 

Plus d'infos : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maggy_de_Coster

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents