Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - MARIE-JOSÉ PASCAL

Publié par Le Capital des Mots sur 20 Juillet 2018, 16:56pm

Catégories : #poèmes

Force invisible


 

Des phrases nomades galopent dans ma tête,

Sans que je puisse les retenir,

A l'image de cette sève inexpliquée

Qui se répand avec vigueur

Ne demandant qu'à se livrer à cette déraisonnable ivresse,


 

Je fuis au-delà de moi-même pour mieux me retrouver

Et cette force magnétique vaut bien celle des poings serrés

D'un boxeur sur un ring ou d'un chasseur pointant

Son arme sans remords,


 

J'accueille sans choisir les mouvements d'humeur,

les colères destructrices et je les canalise

Avec des mots simples,

Tout est sensible comme un sous-bois

Où l'on n'oserait poser les pieds de peur de flétrir

la moindre pâquerette ou d'effaroucher

L'écureuil en veille,


 

La force invisible ressemble à l'eau de la rivière

En quête d'une terre promise, elle se glisse lentement

Vers sa source première, la poésie des ombres

Et du silence.

 

 

 

***

 


 

Quel est ton nom ?


 

je suis de cette terre où l'on baisse les yeux,

Devant l'or des rayons d'un soleil levant !

Et où la mer poursuit sa course en écumant,

Sur des rochers noyés par des vagues impérieuses,


 

Je suis de cette terre où l'on se sent fragile,

En cueillant une à une, des fleurs sur la falaise,

Mon nom sans importance se livre au vent du soir

Pour être l'oreille amie, l'unique confident,


 

Mon nom s'épelle à mi-voix, se murmure, se chuchote,

Je suis aussi tremblant qu'une feuille sur l'arbre,

Je suis l'Homme aux mille et un visages,

Cet inconnu en équilibre sur un fil

Qui peut tendre la main ou pousser dans le vide.

 
 
***
 
 
 

Le vol de l'oiseau


 

Par la fenêtre entre ouverte, les mots enflammés

Du poète ont suivi le vol de l'oiseau,

Les mots chantants de l'espérance à tire-d'ailes

Déployés pour tous les peuples de la terre,

Les mots semés au gré du vent pour éradiquer

la violence,


 

Hier encore, ils s'acharnaient à des tâches

insurmontables,

Aujourd'hui, ils se battent contre d'invisibles déserts

Et leur soif de justice se boit avec allégresse,


 

L'oiseau dans son vol exalté mêle au chant du poète,

Des mots aux plumes grises à méditer sans cesse.


 

 
 
MARIE-JOSÉ PASCAL
 
 
 
 
Elle se présente :
 
J'ai toujours eu la passion pour le langage, les mots, la musique et j'ai trouvé dans la poésie une harmonie et une sérénité dans toutes les circonstances de ma vie,

- 197O 1976 : Une dizaine de poèmes parus dans la revue Humanisme Harmonie (Aix-en-Provence),
 
-  1975 Danse Tzigane danse dans la revue Nuovo Vento,

- 1989 exposition de poèmes à Avignon au Petit Palais, texte dans la revue Art thérapie Allal " les rameurs ",
 
- 2O17 " Chant des Profondeurs ", anthologie poétique  Flammes vives, " Il a gelé le cœur des hommes " anthologie Flammes vives, plusieurs textes dans la revue d 'Eric Dubois "le Capital des Mots ".
 
J'appartiens depuis quelques années au groupe des Souffleurs de Chartres.
Marie-José Pascal - DR

Marie-José Pascal - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents