Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS- GABRIEL MEUNIER

Publié par Le Capital des Mots sur 14 Mai 2018, 06:48am

Catégories : #photos, #poésie

LE CAPITAL DES MOTS- GABRIEL MEUNIER

Mercure ? Un piètre bricoleur !

 

 

Dieu ailé

Dieu multiforme

Dieu du commerce, des voyages, des médecins et même des voleurs

Ce caractère indéfinissable lui permit de mettre à sac le Mont Olympe résidence des Dieux

 

Les mercuriales consignaient scrupuleusement les cours, ventes, stocks…

Des hauts, des bas… comme les températures journalières

Dans sa colonne de verre le vif argent (mercure) monte et descend lui aussi

L'important c'est le changement

 

Les bougnats de Paris devaient descendre de Mercure

Il fait froid ? Vendons du charbon, achetons de la glace !

Il fait chaud ? Vendons de la limonade (ou du vin) remplissons le charbonnier !

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

 

A plus grande échelle, capitalisme aidant

La circulation des « richesses » devint sans limites

Biens de nécessité, de luxe, forêts, morceaux de continents, force ou chair humaine

Boulier ? Aux oubliettes ; tout peut alors donner lieu à transaction et même à comptabilité en « temps réel »

 

Quelques siècles plus tard

Des montagnes de déchets sont aux portes des villes

Des centres commerciaux rutilants voisinent avec des usines délabrées

Envoyer tout cela dans l'espace ? Un trou fera bien l'affaire en attendant le sommeil général

 

Mercure ? Oui, un drôle de zozo

Objets, maisons, lieux, personnes

Qui veut ou peut encore réparer, nettoyer, remettre en service, redonner confiance ?

Emballée dans des milliers de sacs, la terre de Fukushima est polluée pour des siècles et des siècles

 

Circulez ! Rien à voir !

Vous pouvez tout acheter

Du moment que tout est noté

Du moment que vous ne vous attachez à rien

 

 

Pour créer et vendre du neuf

Mercure savait qu'il fallait jeter

Une civilisation du déchet pouvait s'établir

 GABRIEL MEUNIER

 

Il se présente :

Enseignant retraité, photographe auteur aujourd'hui.

Illustration d'ouvrages, collection de cartes postales "Hémisphères", affiches et plaquettes pour l'artisanat et le tourisme. Si certains sont « tombés dans le révélateur » à leur naissance, d’autres ont reçu un appareil numérique pour la fête des pères. Suis-je un hybride ? Efficacité, logique (site d'éducation à l'environnement Images-4D.org) mais aussi vécu et sentiment (www.galerimaginaire.org).

 

Texte et photo : © Gabriel Meunier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents