Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - MARIA ZAKI & JACQUES HERMAN

Publié par Le Capital des Mots sur 28 Avril 2018, 21:24pm

Catégories : #poèmes

Poésie entrecroisée ( Le concept )

 

 

Maria Zaki et Jacques Herman pratiquent une écriture de poèmes à deux qu’ils nomment « Poésie entrecroisée » dans laquelle leurs voix se conjuguent en un seul et même souffle poétique.

Le concept initié en 2013 par leur premier recueil commun "Et un ciel dans un pétale de rose, Poèmes entrecroisés" (Prix de la Société des Ecrivains Valaisans en Suisse) a évolué, par la suite, grâce à un tissage de leurs vers respectifs donnant naissance à d’autres recueils de poèmes à deux : "Risées de sable" en 2015 (Prix de Poésie du Bureau Culturel de l'Ambassade d'Égypte à Paris, Festival de la Diversité Culturelle-UNESCO), "Un tout autre versant" en 2016, et "Hormis le silence" en 2017 (Recueil bilingue Français-Arabe), tous publiés chez L’Harmattan.

Dans ces œuvres, la typographie romaine droite est adoptée par Maria Zaki et l’italique, par Jacques Herman, a fin de distinguer les vers de chacun des deux poètes.

 

********************

Poésie entrecroisée de Maria Zaki et Jacques Herman

 

Langage des feuilles

 

Deux grands bassins

Pleins à ras-bord

D’une eau limpide

Que le ciel bleuit

Et que le vent ride

 

S’offrent aux yeux

Sans se confondre

Dans l’ineffable lumière

Comme les ailes

D’un oiseau bleu

 

Dans l’allée centrale

Comme chaque jour

Les pavés

S’échangent des mots d’amour

Ou des propos acides

Quelques-uns reprennent

Des disputes banales

 

À l’étroit dans les bordures

Des chuchotements

Des petits bégaiements

Des murmures

Tentent de retenir

L’attention

Sans y parvenir

 

Et dans les branches des tilleuls

Comme un vrombissement

Léger

À peine audible

Intraduisible

Si l’on ne comprend pas

Le langage des feuilles

 

Extrait de Risées de sable, éd. L’Harmattan, 2015.

 

**************

 

C’est un espoir vide

 

Quand tout

Vous saute aux yeux

Le tableau blanc

Ou la toile noire

C’est un espoir vide

Qui s'écrase en silence

Sur l'argile rosée

Des rêves et des visées

 

Esclave des images

On se soumet

Au flux continu

Des faux symboles

Et des trucages

Aux torsions du temps

Aux espaces creux

Vides et ennuyeux

Jusqu'à la désespérance

 

Seuls les aveugles

Ont encore une chance

De voir quelque chose

Dans les recoins des âges

À venir ou présents

Qui échappent à nos yeux

Et à nos horizons

 

Extrait de Un tout autre versant, éd. L’Harmattan, 2016.

 

**************

 

Vers de nouveaux possibles

 

Par la grâce d’un voyage

Loin des terres familières

Et des recettes apprises par cœur

Renverser les habitudes

 

Croquer sans ostentation

Des jours entiers de mystère

Avaler à gorgées infimes

Les nuages de vapeur

Née du terreau fertile

De l’imagination

 

Quand la corne de brume

Nous fait craindre le pire

Éviter de se dire

Que le destin s’impose

Comme la collision

Hasardeuse des choses

 

Dans la poussière mobile

En lisière des routes balisées

Tracer un chemin improvisé

Vers de nouveaux possibles

 

Aucune règle de vérité

Juste le risque assumé

De se mouvoir

Dans les méandres du hasard

 

Extrait de Hormis le silence, éd. L’Harmattan, 2017.

 

 

 

MARIA ZAKI & JACQUES HERMAN

 

 

Plus d'infos sur Maria Zaki :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Zaki

 

Plus d'infos sur Jacques Hermant :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Herman

Maria Zaki et Jacques Herman - DR

Maria Zaki et Jacques Herman - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents