Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - ALIX LERMAN ENRIQUEZ

Publié par Le Capital des Mots sur 18 Avril 2018, 21:25pm

Catégories : #poèmes

Cœur violet


 


 

Une petite fille tient serré sur son cœur

son grand ours en peluche

détricoté, comme l’est le fil de sa courte vie.


 

Son regard brille sur l’immensité du ciel

qu’elle aperçoit à travers

la fenêtre de sa chambre

aux volets grinçants ajourés de soleil.


 

Une petite fille aux yeux vert d’eau

regarde l’immensité du jour

qui cogne à la lucarne de sa chambre,

 

où, assise avec son ourson,

elle pose son corps meurtri de silence,

dans l’attente du jour qui passe

dans l’attente du jour flétri

comme une fleur, une rose qui se fane.


 

Elle pleure en son cœur,

petite fille aux yeux violets,

en son corps couvert de larmes,

avec ses bleus indélébiles à l’âme.

Elle attend sa mère qui ne vient pas.


 


 

***
 

Errance


 


 

J’erre sur les pavés

mal équarris de mon enfance.

A la main, je tiens une rose fanée

qui s’effrite sous la lumière aveuglante

de ce mois d’été qui s’étire.


 

Ce mois d’août sent la fanaison

des fleurs qui s’approche,

celle de pleurs qui s’accrochent

à ma boutonnière flétrie.


 

Le soleil fait des ombres sur le mur

coupées au cordeau de ma peine.

Je n’ai plus vingt ans,

mon corps s’essouffle

comme une outre trop pleine.


 

Les fleurs s’ouvrent obsolescentes,

laissent s’exhaler le parfum de ma haine.

Et le sang bleu qui coule dans mes veines

rougeoie désormais

comme celui d’une reine déchue,

comme ses larmes pérennes.

 

 

ALIX LERMAN ENRIQUEZ

 

Elle se présente :

 

Alix Lerman Enriquez est née à Paris le 5 mai 1972. Depuis très longtemps, elle s’adonne à l’écriture poétique et, à ce titre, a déjà publié plusieurs recueils de poésie comme Météores (2005) aux éditions La Bartavelle, Les territoires de la nuit pourpre (2012), chez Do Bentzinger Editeur, A-Contre-jour (2013) chez Hervé Roth Editeur, Les fruits blets de ma solitude (2014), Herbier d’errances (2016), Estuaire de l’espoir (2018) aux éditions Flammes Vives. Elle a également publié Au-delà de la nuit (2016) aux éditions Les poètes français, ainsi que Tessons et miroirs aux éditions Vox Scriba (2017).

 

Membre de l’Union des poètes et Compagnie, elle est lauréate du prix de poésie Jean Rivet 2017 pour son recueil Lever l’ancre. Elle a en outre reçu en 2018 un diplôme d’honneur de la Société des poètes français pour son recueil La morsure du jour sur la mer.

 

Alix Lerman Enriquez a également collaboré à plusieurs anthologies et recueils collectifs édités par la Société des poètes français et l’association Flammes vives. Elle a également participé au florilège 2017 de la Société des auteurs et poètes de la francophonie (SAPF).

 

Certains de ses poèmes ont été publiés dans les revues Xero, Portulan bleu, Portique, La Revue alsacienne de littérature ainsi qu’à Poésie sur Seine. Par ailleurs, elle écrit des poèmes dans les revues poétiques en ligne : La Cause littéraire, Le Capital des mots, La toile de l’un, Infusion, Recours au Poème et Lichen

 

En outre, elle écrit des proses poétiques sur le site de l’éditeur Hervé Roth éditeur et nourrit son propre blog Perles de poésie à l’aide de petits billets d’humeur teintés d’humour et de rêverie. Enfin, elle est également l’auteur d’un autre site poétique : Aphorismes et petits riens regroupant ses micro-poèmes écrits et postés sur les réseaux sociaux.

 

 

 


 

Alix Lerman Enriquez - DR

Alix Lerman Enriquez - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents