Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - ODILE LOIRET-CAILLE

Publié par Le Capital des Mots sur 29 Mars 2018, 09:01am

Catégories : #poésie, #photos

 

ENDOMORPHINES

 

 

 

 

Invisible la vie à l'envers

dans le frisson des arbres

et des mots perdus

près du fleuve

 

 

 

 

 

quelle douleur

ce charme qu'on ne peut pas écrire

cette bouche qu'on ne peut pas fleurir

 

 

 

 

 

au petit jour

le sang des oiseaux

dans les vergers sauvages

s'enflamme

 

 

onde chaude

au creux des reins

d'une immense chimère

remontant vers l'ouest

 

 

 

 

envie d'avaler

la terre entière

les océans

les déserts

les étangs

les forêts

les nuits

 

 

 

 

 

comme une pulsion

vibratoire

à l'infini

des corps

noyés de vie

 

 

 

 ODILE LOIRET-CAILLE

 

Elle se présente :

 

 

Master de philosophie, étude des langues indonésienne et arabe ( Séjours en Indonésie et Egypte). Ai enseigné la littérature française à l'Université Indonesia de Jakarta. En ce moment traductrice de deux ouvrages d'auteurs indonésiens pour la collection Le Banian de l'Association Pasar Malam.  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Degueurce 30/03/2018 15:34

Tres beau poème comme dab !!!

Alix LERMAN ENRIQUEZ 29/03/2018 10:47

Très beau poème tout à la fois très épuré et très profond..

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents