Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - MARIE-FRANCE OCHSENBEIN

Publié par Le Capital des Mots sur 11 Mars 2018, 19:12pm

Catégories : #poèmes, #photos, #dessins

 

 

RESSENTIS

 

 

 

Pour un rien, ça agace

On ne sait bien pourquoi

Puis soudain tout s’efface

Et on en devient las.

 

Souvent ça peut effrayer

Sans la moindre explication

Complètement terrorisé

Sans aucune information.

 

Quelquefois, c’est énervant

De ne pas trouver l’idée

Par manque cruel de temps

Ou d’inspirations simplement.

 

Rarement, ça émerveille

Juste pour quelques secondes

Un peu plus que la veille

Sur le devenir du monde.

 

Le plus souvent, ça dérange

De ne comprendre l’humain

Ses comportements étranges

Et son obstination sans fin.

 

***

 

RECETTE DE CUISINE

 

 

 

Un peu d’oseille, c’est attrayant

Pour assaisonner votre cuisine

Ou éviter une probable ruine

Annoncée assez bruyamment.

 

Un peu de pognon, c’est tentant

Pour mettre du beurre dans les épinards

Accompagné d’un bon pinard

Aux arômes totalement enivrants.

 

Un peu d’argent, c’est très bien

Pour agrémenter les plats en sauce

Que rien sinon ne rehausse

Si ce n’est le trempage du pain.

 

Un peu de blé, c’est important

Pour fabriquer ce pain bien doré

A la mie moelleuse et bien aérée

Qui fait déjà saliver les plus grands.

 

Un peu de fric, c’est primordial

Pour se payer de bons restaurants

Aux tables pleines de mets gourmands

Qui serviront à redonner le moral.

 

Un peu de flouze, c’est pas mal

Pour acheter tous les ingrédients

Qui composeront ce plat succulent

Dont le fumet réveille déjà la flore stomacale.

 

Quelques pépètes, cela peut suffire

Pour agrémenter le plat du dimanche

En retroussant un peu les manches

Pour savourer sa tambouille avec plaisir.

 

***

 

© Marie-France Ochsenbein - DR

© Marie-France Ochsenbein - DR

 

 

MARIE-FRANCE OCHSENBEIN

Elle se présente :

 

Marie-France OCHSENBEIN née le 26 octobre 1971 en Seine-et-Marne.

 

Attirée par la poésie et son univers dès le plus jeune âge, j’ai commencé mes premiers essais d’écriture à l’âge de 15 ans J’aime proposer au lecteur un arrêt sur image de quelques minutes dans une vie mouvementée sur des impressions, expressions, sentiments, curiosités tant sur l’homme, que notre société en langage simple pour tenter de révéler émotions, rire, rêve ou interrogation. Mon amour des mots me pousse sans cesse vers de nouvelles explorations et expériences pour créer des textes singuliers.

 

1er prix de la Colombe Poétique et Artisanale « Paix et Solidarité » en 1998,

Membre de Poètes sans Frontières.

Participation à des revues web : L’Ampoule, F Word, Short Edition, Poetika 17, Dico poésie.com, Fanzine Zebra et à des revues papier : La Tribune du Jelly Rodger, l’Etrave, Microbe, Chemin faisant, Traction-Brabant, Le Cafard hérétique, plus récemment parution d’articles dans le journal la Décroissance.

 

Sélection de textes dans plusieurs anthologies telles que Poètes sans Frontières, Prix Lucien Laborde 2015 (mars 2016) et anthologie Flammes Vives Tome 2 et 4 (mai et décembre 2016) et Tome 1 (mai 2017).

Recueil de poésie ENTRE CIEL ET TERRE publié aux Editions Nouvelles Pléiade Paris.

Sortie le 31.01.2018 de « PARLEZ-MOI DE VOS PETITS TRACAS » aux Editions Prem’Edit.

 

Je suis attachée à une poésie libre de toute contrainte permettant au poète de révéler cette petite voix intérieure qui gronde pour mettre en lumière certains grands sujets humains. J’aime également remettre en avant certaines techniques poétiques un peu oubliées telles que les acrostiches, les calligrammes, poèmes typographiques ou épigrammes.

 

 

 

© Marie-France Ochsenbein -DR

© Marie-France Ochsenbein -DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents