Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - OLIVIER CANTENYS

Publié par Le Capital des Mots sur 14 Janvier 2018, 19:38pm

Catégories : #poèmes

 

Là où le ciel se fracasse sur ton front parmi tes heures de promenades dans les roseaux coupés de chants de jeunes filles.

Dans ces moments comme des morceaux de bois à faire des flûtes je connus Danse avec les loups.

Et pour oublier le temps, souvent je pensais à toi.

A l’orée du bois, là où ton corps se baigne à la rivière.

Le tipi est posé dans la plaine.

Les apaches nous regardent de si loin que je ne vois plus leur coiffure de plumes.

Mes amis peaux-rouges, couleur du cuivre, m’appellent le visage pâle.

Quand les aigles planent au-delà des étoiles, tu me dis que tu attends l’avènement des roses des sables.

L’arc tire le ciel que tu étends comme on sèche le linge.

Crinière de cheval et plumes de l’épervier si haut dans le ciel qu’il tutoie les nuages.

Du soleil pour les dieux du vent d’ouest.

Petite boite d’allumettes pour allumer le ciel.

Les papooses fêtent leurs fiançailles avec le chercheur d’or.

Parfois tu m’attends de si bon matin que je n’ose plus te dire les secrets que je porte en moi.

Vœux du fiancé à l’étoile d’Orion.

 

 

***


 


 

Le grand chambellan annonce la venue du prince des oursins.

Confie-moi l’adresse volée de ton corps d’ébène.

Perle d’Orient où tu fus dans l’antiquité.

Coule le temps passé à regarder l’étoile de Dali, et le toréador hallucinogène est en vadrouille.

La paille d’argent habite l’isba où dort l’ours.

Les abeilles habitent souvent le couvent des sœurs de Provence, tu me dis que ce sont tes cousines.

Je veux montrer l’odeur de mon sang.

Prends le regard posé de ton amie au musée d’Orsay.

Ne regarde plus mes cheveux où se perd la course du soleil.

J’entends le cri des marathoniens où la Grèce expose la Vénus de Milo.

Montre mes toiles au salon carré et je m’inspirerai du Déjeuner sur l’herbe de Manet.

 

 

OLIVIER CANTENYS
 
Il se présente :
 
 

Artiste-peintre professionnel (diplômé de l'ensba)


site :

 

 

http://cantenys.net/

 

 


Ecrit de la poésie depuis l'adolescence.

 

 

 

site de poésie :

 

 

 

 

http://poesiesdecantenys.com

 


 

 

 

Olivier Cantenys - DR

Olivier Cantenys - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents