Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - RAPHAËL ROUXEVILLE

Publié par Le Capital des Mots sur 7 Décembre 2017, 22:17pm

Catégories : #poèmes

Raphaël Rouxeville - DR

Raphaël Rouxeville - DR

Oui, l’étrange tissu
le désir, bordel de mes morts
mes aubes et mes cierges
confiture aux cochons

Ces vaisseaux en feu sous la mer
quels fourmillements au carrefour
ébullitions, mes humeurs
là, ça me mène, oui, me tire, m’irrigue, oui, me tord et me dresse

- Je défoule les chaînes, là ? -

T’as pas idée ô comme le centre
se projette et m’arrache, me rattrape – central ressac

Là où je m’entrecroise
bras et jambes
tout cela parfaitement étendu

Ô bélouga
ma montagne
mes animaux interdits
ma danseuse à l’envers enclose dans un diamant
mazette !

Pétales de vulve, giroflée où de toujours s’absorbent pour y dormir
toutes les morts
- giclée de mon poème -

Là, oui, on jurerait que ta beauté
et ton avant-bras me poignent et me traversent, oui, là
pour m’épingler en étoile.


- Epingle -

*


Baissée de store
Sur affiche rouge

Chacun son cube blanc

Chacun de trois-quart
Muscles géométriques

Courbes parfaites
Nus fades

Dernière démarque

Peaux membres transparents
Crânes chauves

Pas de sexe

Plastique

Sous les projecteurs qui pâlissent
Encore Marcia danse un peu chinois

Des yeux troués d’émaux
Inertes
Sous les enceintes
Qui pâlissent

La chaleur dans le mouvement d’épaule
A plat comme un hiéroglyphe inc***

C’est fini

Tout doit disparaître

Si l’un voulait
Ou danser Marcia Baila sur un cube

Ou marcher
Faire le poirier
Tendre la main une galipette
Sur un cube

Combien de morceaux de leurs deux corps ramasserait-on ?


- Les danseurs -

*

Best regards
ça dit ça joli dans l’idiome bâtard de Guillaume

Best regards
ça dit tout le soin et l’oeil offert à l’instant de partir

Best regards
salle des pas perdus
embarcadère sur la Manche
ça dit avec le coeur de France
bois-moi encore cette liqueur d’iris pour tout cordial

Best regards
ça dit nos yeux
le meilleur de nos yeux battant pavillon vairon

Brighton, opales des courants, la jetée
adieu, ça dit

Luna park à jamais
les gris du ciel

Best regards
ne m’oublie pas myosotis

Sois ce point
au départ du ferry
ça ira

Best regards, ça dit tout
le soir qui s’en va dans la mer
et l’oeil dans ton regard.

- Best regards - 

 

 

 

RAPHAËL ROUXEVILLE

 

Il se présente :

 

Raphaël Rouxeville a étudié et enseigné la littérature. Il a plus particulièrement travaillé sur l'oeuvre de Rimbaud. Ses poèmes ont été publiés en revue par Le Capital des Mots, Terre à Ciel, Lichen et prochainement par Décharge.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents