Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - OLIVIER CANTENYS

Publié par Le Capital des Mots sur 21 Octobre 2017, 20:36pm

Catégories : #poèmes

1-A l'appel du premier brumaire, pour tous ces expatriés fuyant d'un monde de guerre.
Regards de réfugiés au pont de Calais, flottant sur des radeaux de fortune.
Et Miró expose ses constellations comme on traverse une galaxie d'or.
Les étoiles bariolées s'évanouissent dans le ciel comme un foulard de soie autour de vous.
Veines de peaux de tamtam où s'explosent tes mains de rouge, couleur de tes soeurs.
File la soie de l'entracte de tes doigts.
Petit tangara pense son nid comme on songe une pension de famille.
Congés payés pour ton coeur effarouché.
 
2-Instant à penser la course du nuage.
Passé révolu, vous fûtes sous la révolution française endimanchés comme des pèlerins.
Colporteurs de perroquets au coeur vaillant.
Brillance de plumes bariolées.
Couleurs de l'Amazonie en exportation, si loin de longueur atlantique.
Eclat du gypse, taille de tes yeux.
 
3-Avec tes cousins, des heures asymétriques à attendre de singuliers accords si anachroniques  pour ton corps.
Grenade d'ivoire à la source des chutes du Niagara.
Clair d'eaux bleues de lavande, sur ta couche sèche le parfum de ta Provence natale.
 
4-Les dernières questions à poser au Sphinx, neveu de tes fils avant de renaître à la pleine lune, emplie des rayons du soleil des eaux.
Apparition du magicien d'Oz vécue comme un jour de cocagne.
 
5-Samedi prochain, jour de mai, au salon de peinture une croix de vie égyptienne se grave sur ton corps de grès.
Albâtre sur ta peau couleur de l'ivoire.
Heureuse étoile du puisatier, éleveur d'oeillets.
 
6-Endimanché comme un pèlerin, colporteur de perroquet sous la révolution française, tu attendis des heures des protocoles d'accord incertains pour ton coeur.
Tu patientais dans ce mois d'été, vibrant comme une guitare andalouse, révélation de ton corps à la source des chutes du Niagara.
 
7-Protection de nulle part où tu entendis le vent se briser sur les rochers.
Ces méthodistes de Neptune, chrétiens d'Ethiopie qui rassemblent les cairns.
Aventures extraordinaires que les souffles de ta vie de décoratrice d'opéra.
 

 

OLIVIER CANTENYS

 

 

artiste-peintre professionnel (diplomé de l'ensba)


site :

 

 

http://cantenys.net/

 

 


écrit de la poésie depuis l'adolescence.

 

 

 

site de poésie :

 

 

 

 

http://poesiesdecantenys.com

 

Olivier Cantenys - DR

Olivier Cantenys - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents