Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - ODILE LOIRET-CAILLE

Publié par Le Capital des Mots sur 21 Octobre 2017, 07:42am

Catégories : #poésie

INTERMITTENCES

 

 

 

Perplexe

le jour se lève

la ville enfouie le sait

elle sait tout

la clameur déroutante

les abus de lumière

les enclaves clandestines

 

 

la femme en sueur s'agite

dans les champs de pervenche

je veux partir d'ici

 

 

sur les montagnes aztèques

au-delà du soleil

je te dirai le monde

dans un torrent de mots

vulgaires

incandescents

 

 

des mots

qui arrachent

le ciel

à la terre

la terre

à la mer

la nuit

à la lune

 

 

lune de miel

sanglante

 

 

la pluie brille de mille feux

cendres

laves

barils d'explosifs

 

 

pluie divinement bonne

sur la terre calcinée

espérance

des plantes à venir

 

 

pluie de fleurs

                                                 sur la terre presque lune               

des humains à venir

 

 

 

 ODILE LOIRET-CAILLE

 

Elle se présente :

 

 

Master de philosophie, étude des langues indonésienne et arabe ( Séjours en Indonésie et Egypte). Ai enseigné la littérature française à l'Université Indonesia de Jakarta. En ce moment traductrice de deux ouvrages d'auteurs indonésiens pour la collection Le Banian de l'Association Pasar Malam.  

 

Odile Loiret-Caille - DR

Odile Loiret-Caille - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gabrel Meunier 23/10/2017 15:24

Quel souffle ! Merci

Odile Loiret-Caille 31/10/2017 12:14

Merci pour vos encouragements! Cela me fait chaud au coeur et m'incite à écrire toujours mieux, toujours plus!
Poétiquement votre!
odile Loiret-Caille.

Béatrice HOREL 21/10/2017 11:02

Vos mots me touchent

Odile Loiret-Caille 31/10/2017 12:20

Merci chère Béatrice, qui m'a souvent encouragée par vos commentaires!
Je suis très touchée aussi de savoir que vous avez aimé ce que je fais!
Odile Loiret-Caille.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents