Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

FLORENTE

 

 

 

 

 

 

 

Elle marche dans les rues

du soleil dans les cheveux

ses yeux aimantés se lèvent vers le ciel

elle pense à son amour

une magnifique absence

 

 

qui se déploie des jours durant

à l'ombre

de ces palais anciens

où la mer résonne

caressant l'âme

de celui qui l'attend

 

 

elle aime comme elle respire

c'est trop sans doute

au jour le jour

 

 

 

 

alors elle imprime son visage

dans les arbres

se tortille les cheveux

murmure dans le vent

 

 

et son amour insensé

comme une vague

se répand dans le paysage

 

 

 

 

 

 

 

septembre 2017

 

 

***

 

PRESQU'ÎLE

 

 

 

 

 

 

 

À force de le voir marcher

j'ai compris pourquoi il marchait

il voulait tout voir

les chemins creux

les buissons ruisselants de mûres

les petits champs délaissés

les serres délabrées aux fraises anciennes

la grève noire

les rêves suspendus de sable grisant

les béances de la mer

comme un miroir entre les pommiers sauvages

tout voir

 

 

sauf le visage de l'autre

lui l'homme sans visage

 

 

ODILE LOIRET-CAILLE

 

 

Elle se présente :

 

 

Master de philosophie, étude des langues indonésienne et arabe ( Séjours en Indonésie et Egypte). Ai enseigné la littérature française à l'Université Indonesia de Jakarta. En ce moment traductrice de deux ouvrages d'auteurs indonésiens pour la collection Le Banian de l'Association Pasar Malam.  

 

Odile Loiret-Caille - DR

Odile Loiret-Caille - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0