Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

25 septembre 2016

 

Pas le temps. Pas de temps pour prendre le temps. Clope, métro, livre, bouffe, clope, métro, travail, clope, clope, métro, dormir. Mal. Mal dormir. Avancer. Se retourner. Croire qu'on est suivi. Bruit de sirènes. Peur d'une attaque. Rien. Rien qu'une agression. Avancer. Tic tac. L'horloge avance. Toc toc. Stagner. Attendre. Avancer. Essayer et échouer. Aimer. Oublier. Apprendre à oublier. Essayer de lui dire. Ne pas parler. Ici on ne parle pas. On s'écrit. Tu me manques. Pas de réponse. Merde. Regretter. Ça y est. Se remettre dans le cercle infernal de la vie parisienne.

 

21 décembre 2016

 

Le temps est en garde à vue pour excès de vitesse.

Ce temps calculateur qui se demande combien de stations il reste avant d'arriver sur le lieu de rendez-vous.

Ce temps questionnant chaque jour la date de fin.

Celui qui ne permet plus de respirer lorsqu'un geste ose l'arrêter.

Le temps si froid qui ne s'écoule pas quand la tension frappe à la porte.

L'horloge courante qui ne prévient pas qu'elle s'enfuit à la vue de l'amour.

Condamné à de la prison ferme pour avoir balayé trop de rêves. Pour avoir tué l'espoir. Pour avoir accouché de l'angoissant tic tac. Derrière les barreaux pour ignorance des hommes. Temps hautain qui ne s'arrête pas quand on l'appelle, qui ne répond plus, qui vit seul en tuant ceux qui tentent de le posséder. Le temps est roué sur la place publique pour affront au bonheur. Il sera brûlé vif pour avoir fui les lieux du crime. On élimine le temps parce qu'on ne sait plus s'en servir. Le temps est arrêté pour non assistance à personnes en danger.

 

11 mars 2017, insomnie

 

BOUM

porte blindée

que personne ne bouge, l'accès est fermé

ne vous donnez pas cet effort d'essayer d'outre-passer les barrières

elles ne céderont pas, c'est terminé

il a suffi d'un rien pour que tout s'envole

suffi d'un rien pour que jamais plus je ne décolle

ne brassez plus d'air

n'envoyez plus de signes

ça ne capte plus

ça ne s'ouvre plus

rien à tirer du béton

pas même l'année de construction

pas cette empreinte du temps

qui prouve que ça a existé

rien

nada

nichts

kedal

game over

gardez vos forces pour les portes battantes

qui acceptent encore

qu'on pénètre leur appartement

 


CORALIE MENNELLA

Elle se présente :

 

Née le 4 février 1994

 

 

2013 : Obtention du Bac Littéraire option théâtre mention AB

 

2013 2014 : L1 Lettres & Arts, université Paris Diderot

 

2013 2016 : formation théâtre en tant qu'auteure, comédienne et metteur en scène au Centre des Arts de la Scène (Paris Xvème)

 

2014 : écriture d'une pièce intitulée « Un petit retard »

2016 : - écriture d'une pièce intitulée « Des Astres de Femmes »

- écriture d'une pièce intitulée « Més Aventures » avec la compagnie Les Âmes Usées

- écriture de l'adaptation théâtrale du Traité sur la Tolérance de Voltaire.

 

De 2013 à aujourd'hui : écriture d'un recueil de textes intitulé (B)RIDES et pas encore publié.

Coralie Mennella - DR

Coralie Mennella - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0