Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SWEDISH SONG

 

Á Fred

 

 

Combien de bras de mer dans la ville irriguent celle qui partit pour Muskö

du vent plein les verres sur le pont lavé par les eaux

mouettes exaltées au-dessus des vestales de pierre

et rôdant dans les forêts embuées les elks

les yeux pleins de larmes cherchent la nuit pour dormir

 

 

ville placide

où gémit l'homme assassiné un soir d'hiver

à Tunnelgatan

ville placide

où la lumière fait rage en enflammant le ciel

brise d'été

balayant les drames à travers tout l'archipel

 

 

 

 

combien de tièdes après-midis échappant à la Baltique

et de chats endormis dans les jardins de Söderbrunn

une claque chaude d'été sur la joue

des Roumaines en fleurs errant dans les ruelles

font la manche près du palais de la reine

 

 

 

en déambulant à Görangsgatan

le jeune homme alangui rêve sa vie

inondée de filles aimées

par delà Muskö

par delà Forö

où dort le grand amour des femmes

dans les fraisiers sauvages

loin des récifs en feu

 

 

ODILE LOIRET-CAILLE

 

Elle se présente :

 

 

Master de philosophie, étude des langues indonésienne et arabe ( Séjours en Indonésie et Egypte). Ai enseigné la littérature française à l'Université Indonesia de Jakarta. En ce moment traductrice de deux ouvrages d'auteurs indonésiens pour la collection Le Banian de l'Association Pasar Malam.  

 

 

Odile Loiret-Caille - DR

Odile Loiret-Caille - DR

Tag(s) : #poésie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :