Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

DEMAIN

 

 

 

Demain sera :

Mieux qu’aujourd’hui

Moins pire qu’hier

J’en fais le pari.

 

Demain sera :

Plus intense qu’aujourd’hui

Moins pénible qu’hier

J’en suis ravie.

 

Demain sera aussi :

Plus gourmand qu’aujourd’hui

Moins affamé qu’hier matin

J’en ai déjà faim.

 

Demain sera :

Plus ensoleillé qu’aujourd’hui

Moins froid qu’hier après-midi

Je m’en réchauffe déjà.

 

Demain sera forcément .

Plus beau qu’aujourd’hui

Moins triste qu’à présent

D’avance, je m’en réjouis.

 

 

***

 

 

LAISSE-POUR-COMPTE

 

 

 

Sur le trottoir, un carton comme matelas,

Dort un être humain plutôt sale

Recroquevillé sur lui-même en positon fœtale

Sans autres bagages, juste comme ça.

 

Ses vieux vêtements sont probablement

Les seuls vestiges de sa vie d’antan

Si loin, tellement loin, trop loin

Mais de son passé, je ne sais rien.

 

Les gens pressés marchent indifférents,

Le remarquer, ils n’en ont pas le temps

Leurs vies sont bien trop trépidantes

Pour s’intéresser à cette silhouette insignifiante.

 

Peu à peu le temps façonne l’asphalte

Et l’homme sans nom prend racine

Seule la mort fera peut-être une halte

Mais pour l’instant le réverbère l’illumine.

 

Son halo de lumière met en évidence

Les lacunes de notre système soi-disant parfait

Abandonnant sur ses rives les plus faibles sans défense

En omettant sciemment d’avoir commis un forfait.

 

Au matin, la lumière du réverbère s’est éteinte

Sur le corps endormi et toujours immobile,

Les secours alertés emmenèrent la défunte

Sans précipitation puisque devenue bien futile.

 

La société fut en quelques minutes soulagée

Et les passants reprirent possession du bitume débarrassé.

 

***

 

LE CAPITAL DES MOTS - MARIE-FRANCE OCHSENBEIN

 

 

MARIE-FRANCE OCHSENBEIN

 

 

Elle se présente :

 

Marie-France OCHSENBEIN née le 26 octobre 1971 en Seine-et-Marne.

 

Attirée par la poésie et son univers dès le plus jeune âge, j’ai commencé mes premiers essais d’écriture à l’âge de 15 ans J’aime proposer au lecteur un arrêt sur image de quelques minutes dans une vie mouvementée sur des impressions, expressions, sentiments, curiosités tant sur l’homme, notre société en langage simple pour tenter de révéler émotions, rire, rêve ou interrogation. Mon amour des mots me pousse sans cesse vers de nouvelles explorations et expériences rendant chacun de mes textes particulier.

 

1er prix de la Colombe Poétique et Artisanale « Paix et Solidarité » en 1998. Membre de l’Etrave et Poètes sans Frontières.

Participation à des revues web : L’Ampoule, F Word, Short Edition et à des revues papier : La Tribune du Jelly Rodger, l’Etrave, Microbe, Chemin faisant, Traction-Brabant, Le Cafard hérétique, fanzine Zebra.

 

Sélection de textes dans plusieurs anthologies telles que Poètes sans Frontières, Prix Lucien Laborde 2015 (mars 2016) et anthologie Flammes Vives Tome 2 et 4 (mai et décembre 2016), anthologie Flammes Vives Tome 1 (mai 2017).

Recueil de poésie ENTRE CIEL ET TERRE publié aux Editions Nouvelles Pléiade Paris.

 

Je suis attachée à une poésie libre de toute contrainte permettant au poète de révéler cette petite voix intérieure qui gronde pour mettre en lumière certains grands sujets humains. J’aime également remettre en avant certaines techniques poétiques un peu oubliées telles que les acrostiches, les calligrammes, poèmes typographiques ou épigrammes.

Je cherche actuellement à publier un recueil « Parlez-moi de vos petits tracas… » rassemblant les petits soucis de la vie auxquels tout un chacun se trouve confronté. Tout ceci en vers, en rimes, avec humour et ironie.

 

 

 

© Marie-France Ochsenbein - DR

© Marie-France Ochsenbein - DR

Tag(s) : #poèmes, #dessins, #photos

Partager cet article

Repost 0