Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Jeanne née Saby, ma mère

 

Mes enfants quelle histoire ! je n’ai plus de mémoire, plus de souvenirs, plus de passé.

Trotte souris trotte, dans ma tête pauvre linotte le fil du temps s’est embrouillé.

J’ai tant de mal à dire et le cœur en pelote.

Alors au bord des mots je pose des sourires mais j’ai pour un visage ou l’écho d’une voix, sur le bout de la langue une larme, parfois.

Sans doute est-ce d’avoir tant aimé que tangue la lourde barque de mon cœur.

Mais ne craignez jamais qu’infidèle il ne vous trahisse, contre l’indifférence et l’oubli mon cœur est une citadelle.

Quand la faux contre lui portera son ultime assaut, soyez en sûrs, c’est mon amour qui aura le dernier mot.

Ô mes enfants que je chéris ne craignez pas de vivre, n’ayez de souffle que d’aimer et sur la vitre de l’aube quand point le jour prenez un peu de temps au temps, essuyez le givre pour voir au loin l’amour bleuir vos neiges d’antan.

 

 

 

JACQUES ROLLAND

 

Il se présente :

 

Jacques ROLLAND est né en 1952. Il vit à Villeurbanne et écrit quand un poème le chante… Beaucoup ont été publiés sous son nom ces dernières années dans diverses revues (papier, en ligne) : Francopolis, Ecrits…Vains, Pleutil, La page Blanche, Comme en Poésie, Les Cahiers de Poésie, Le Capital des Mots, Les Tas de Mots… et anthologies : « Poètes face à la vie »( Éditions de l’Athanor) «Du Souffle sous la Plume » n°2, n°3, n°5, n°7 ("Les Joueurs d'Astres" Éditions), « Visages de Poésie » (Jacques Basse - Anthologie n°5 - Éditions Rafael de Surtis), Lettrae Vox

 

Tag(s) : #poésie, #texte

Partager cet article

Repost 0