S'écoulent le long du fleuve triste

Nos étreintes félines

Un cri d'enfant jaillissant de terre

Par une cavale innocente et joyeuse

Dans les plumes décimées de la nuit

 

 

L'aube

S'étire doucement

À  l'endroit du monde

Où naissent tous les amants

 

 

Ce goût

À  la bouche

 

En bouillie de terre

 

D'un adieu sans miettes

 

D'où vient le drame

Sinon d'aimer

 

 

Ton visage s'échappe d'heure en heure

Dans le trou noir d'un organe sans chaleur

 

Ma mémoire gelée par le froid de l'errance

Avec pour seul éclat de résistance

 

Descendant le long de ton cou

Cette note ruisselante

 

Un parfum chuchoté comme si c'était l'été

Ou l'instant premier de l'enfance

 

 

L'écume rouge

D'une lèvre baisant les ronces

 

Le désir du désir

Au plus loin que je renonce

 

Une  terre lucide

Et l'opacité du sang qui ment

 

 

 

 

 

Extrait de " aimer à quatre temps "

Editions Librécrit, 2017

 

 

CHRISTOPHE SCHAEFFER

 

Il se présente :

 

 

Musicien, plasticien, Docteur en philosophie

(Thèse autour de l’oeuvre de Lévinas)

Auteur d’une douzaine d’ouvrages.

Premier recueil de poésie publié en 1990 : Fecha (éd. Saint-Germain-des Prés). L’avant dernier (2015) : Traces D’hématome (éd. Librécrit, préfacé par Bernard Noël).

 

 

 

Nouvelle parution " aimer à quatre temps" (2017) ( éd. Librécrit, préfacé par Werner Lambersy)

 

 

Christophe Schaeffer - DR

Christophe Schaeffer - DR

Tag(s) : #poésie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :