Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - HARRY SZPILMANN

Publié par Le Capital des Mots sur 30 Avril 2017, 07:15am

Catégories : #poèmes

En plein milieu du drame nous passons

par la réjouissance d’un feu

qui nous retrouve.

 

Tels qu’il nous avait dépossédés, vidés

de son énigme aride.

 

La désagrégation nous guette comme

nous en reprenons l’emploi,

le chiffre arachnéen.

 

Les silences ont cessé de se taire ;

 

le souffle tergiverse au seuil

de l’impensé.

 

***

 

L’incertitude est un glaçon planté

en travers du regard.

 

Plus bas,

la terre dépeint ses veines

aux volées d’étourneaux.

 

Seul besoin de l’entendre,

ou d’en palper la prolifération.

 

Au bout des doigts une mélodie

toute arrangée de braises, brûlant

l’écart par les deux bouts ;

 

déjà, un battement d’ailes acclame

la synergie du sang.

 

 

***

 

 

Tout le jour est ouvert à la racine.

 

Les sources vives affleurent au centre

du vertige ; une eau d'ivresse emporte l'espace

à son affranchissement ; la verticalité

de l'air fend l'amertume des fruits.

 

Pourquoi faut-il que dès l'abord les mots

s'entortillent sur son lierre et sa lumière

et cherchent à y faire le silence ?

 

Écrire pour se débarrasser des mots.

 

 

***

 

 

 

 

Le poème qui te foudroie ne recèle rien

qu’une once inachevée de sang

et de poussière.

 

Une charge irréductible que l’imprévisible

de l’entente, d’achoppements

en absorptions,

entonne.

 

Et ta parole, de n'en dénuder la substance

qu'à raison de l'incursion risquée

d'une fièvre qui s'y instruit.

 

 

Extraits de " Écarts " ( Inédit )

 

 

 

HARRY SZPILMANN

 

Il se présente :

 

Harry Szpilmann (Belgique, 1980) est l’auteur de "Sable d’aphasie" (prix Emile Polak 2012), "Ces espaces à la base", "Les rudérales", "Liminaire l'ombre", "Du vide réticulaire", et "Petite suite désertique" (à paraître prochainement). Ses textes ont en outre été publiés dans une vingtaine de revues. Lauréat de la bourse de poésie SPES 2015, photographe amateur et traducteur à ses heures, il vit actuellement à Mexico City, où il se consacre à l’écriture.

 

 

 

Harry Szpilmann -- DR

Harry Szpilmann -- DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents