Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

700 Recours à la Force

 

Le troisième jour se sont endormis

Les gardiens du tombeau.

 

Les infiltrés qui sommeillaient se sont révélés.

Nous voici tous en territoires d'ensauvagement.

Nous avions espéré le pouvoir de l'amour

Et insidieusement engendré l'amour du pouvoir.

Disparus les célestes clochards

Dans le velours de l'aube.

Il n'y a plus d'abris

Les velvet underground ont été comblés.

L'impensé dans l'immensité s'est perdu.

Comment sortir de l'immobile?

Ce n'est pas parce qu'on s'est construit un nid

Que l'on ne peut plus voler

Faire l'amour à la belle étoile

Sur un lit sous cieux

A partager l'insomnie des arbres

Amorcer un retour à notre force intérieure

Et fraternels s'ouvrir à l'insurrection

 

Pourquoi chercher le vivant parmi les morts ?

Peut-on espérer une trêve à Pâques ?

 

©CeeJay.

 

***

 

 

691 Le passé reste à venir

 

Me secoue le ressac des mers anciennes

J'entends Homère dire ses immortels vers

Vraiment écrire laisse des traces indélébiles

Balayées par les faisceaux du phare d'Alexandrie.

Cette mer de poésie submerge les âges

Et les monts de la terre sans cesse labourés

Par quelques millénaires géologiques.

Les baisers de Platon effleurent mes deux tempes

Les lauriers de Sophocle viennent me ceindre le front

Ces visites ont sur moi l'effet d'un chant de sirène

Symbole de l'âme des morts

Fille d'Achéloos qui a tenté Ulysse

Et je suis moi aussi aspiré par ce trou dans le temps

En danger de succomber à la mélopée du poème

D'en rester prisonnier à jamais sans plus écrire un mot

Dans ce passé du temps qui reste à venir.

 

©CeeJay.

 

***

 

 

 

655 Angélus.

 

Les oiseaux font silence

Devant le visage du couchant

Les brisures de crépuscule

S'épanouissent lentement

Au ras des pâturages

Un mirage de bonheur

S'efface adagio cantabile

La rivière suspend son cours

Et se tait

Ni ennui

Ni espérance

Une sorte de paix majestueuse

Qui rôde

Et s'étend comme un brouillard

C'est l'heure de l'esprit

Et des pensées fécondes.

 

©CeeJay.

 

 

***

701 De Pain et de Force

 

Les livres ont fait nos abîmes et nos cimes

Qu'avec l'encre noire la poésie puisse resplendir

S'entacher de couleurs et de visions légères

Qu'avec les mots écrits prennent racines nos vies métisses

Que l'homme accepte la fierté d'être multicolore

 

La force est celle de la graine minuscule

Qui avec un chétif cotylédon

Tel Hercule, repousse la terre jour après jour

La perce pour émerger à la lumière

Et grandit à dépasser les montagnes

 

Crépitent les bûchers de feuilles mortes

Réfraction des escarbilles en bord de paupières

Dans les larmes de fumée

Aveuglement de lumière qui replace de la vie

Dans les cerveaux enténébrés

 

Nous sommes enfants quand nous dormons

Là nous vient le sourire de l'âme

Et l'apaisement du corps

Les mots quittent les pages par bond

Courent en tous sens s'échappent pour explorer le monde

 

Tandis que les fous ivres de sang les brûlent

Je suis livre de sang

Je suis pour que tous les Ulysse retrouvent leur Itaque

Que cette terre où nous poussons soit nôtre

Que l'homme nourrisse l'homme de pain et de force.

 

©CeeJay.

 

 

 

 

***

 

631 Parodie

 

Je n'attends plus l'appel

Qui eût magnifié le poème

La force à combattre pour vivre

Il eût suffi d'une porte qui s'ouvre

De la proximité d'une âme

Pour éloigner la mort.

 

©CeeJay.

 

 

Traduction Arabe de Raja Morjani

لم أعد أنتظر
النداء
الذي كان سيزيد
من بهاء القصيدة
وقوة الكفاح
من أجل الحياة
مجرد باب يفتح
أو روح قريبة
كانت ستكفي

لإبعاد الموت

 

 

CeeJay

 

Il se présente :

 

J.C. Crommelynck, alias CeeJay. Né à Bruxelles le 10/09/1946, il fait ses études à l’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles. Peintre, sculpteur, graveur. Styliste de mode à Paris, professeur d’art en Belgique et aux USA. En 2011 il reçoit prix de la Maison de la Francité et se dédie de plus en plus au Slam et à la poésie. Il est régulièrement invité à plusieurs festivals de poésie en Belgique, France, Italie, Pays-Bas, Tunisie, Maroc, etc. Publié dans plusieurs revues de poésie, traduit en Russe, Anglais et en Arabe, un recueil de poésie « Bombe voyage bombe voyage » voit le jour en 2014 aux éditions maelstrÖm reEvolution. Le prophète du néant est son deuxième recueil.

 

 CeeJay - DR

CeeJay - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0