Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Dernière feuille morte,
sur le trottoir glisse,
poussée par la brise douce
comme un vieux soldat rampant
sur le champ de bataille désormais silencieux.
Sa rumeur comme un froissement
chuchote la mort de l'hiver.

 

***

La maison a changé.
Le soleil inonde les pièces,
premières fleurs dans le vase bleu,
les mouches s'invitent et dansent dans l'air,
par les fenêtres entrouvertes l'orchestre a débuté sa mélodie.

Le plancher craque doucement comme un bâillement de réveil,
sous les pantoufles son grincement est une invitation à danser.
Visage souriant, l'envie de chantonner
les heures passent paisible au rythme de l’émotion nouvelle.

 

***

l'éclosion comme des pétards silencieux
le printemps se pare
pour son bal.

Commence le tintamarre joyeux des oiseaux
dans les branchages
les sourires dérident les visages.

 

***

Printemps en pagaille,


 

Les dents de lion
sur le pied de guerre
cernés par les herbes folles
tentent une percée.

Petits soleils narguent le géant
le temps du jour
parfois punis par une main connaisseuse
qui les tournera en vinaigrette.

Une brise caresse le champ de bataille :
douce trêve.

 

***

L'enfant rêveur
sur le chemin de l'école
voit la cabane qu'il construit,
immense
pour sa taille de petit bonhomme ;
un palais enchanté.

Il dépose sur la main de sa mère un baiser,
regard brillant
pour sa reine...

 

***

Je ne me lasse pas
de ses baisers papillon
alors que la cour de récréation
absorbe son petit corps.
Effet boomerang
mes lèvres se tendent.
Mon regard couve.
Le clac des mains de la maîtresse
ramène l'ordre dans le désordre joyeux.
Les fourmis rentrent dans la fourmilière.
Place nette.

 

 

 

LAETITIA GAND

 

Elle se présente :



 

Auteure et chroniqueuse littéraire née à Neufchâteau dans les Vosges (88) en 1979, elle vit désormais dans le Territoire de Belfort (90). Dès l'enfance attirée par les livres et le monde littéraire, elle a suivi des études dans le domaine. Son écriture est variée et sensible passant de la poésie au conte, la nouvelle, le dialogue.... Toujours des projets plein la tête dont un essai et un roman tout en continuant d'écrire de la poésie son art premier.

 

 

- Le roman du temps qui passe, éditions Joseph Ouaknine, 2011

 - Entendez-vous...cette chaleur jaune? éditions Clair de Plume 34, 2012 (plus d'éditeur pour le moment)

- Traces de vie, éditions Omri Ezarti, 2013 ( réédité aux éditions Cana, 2016 ), Mention du Prix Al Bayane de poésie 2013

- Histoires d'eau douce et d'eau salée, éditions Mon petit éditeur, 2014

 

Laetitia Gand - DR

Laetitia Gand - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :