Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fleur aux dents

 

L’herbe coupée sent bon sous l’été

Et la peur de mourir agace le sexe.

Grand soleil j’apprends juste à goûter

Ce qu’il faut d’innocence

Au premier cheveu blanc du baiser.

 

Et la brûlure de ma soif,

Les vignes dans nos reins,

L’ardeur mûrissante

Parmi les feuilles folles

Devinent bien ici-bas

La vipère entêtée

Qui hante la rosée

 

Et se rit de mon pied.

 

***

La funambule

 

 

Danse le limbo des songes,

Ta marche amputée d’un temps

Se devine en roseau sagace

Ta vie de secrets seulement des yeux

Va vite ; nous n’avons jamais su plonger.

Posant la poutre du gymnaste avec

  nonchalance contrainte, selon

    les prévenantes réserves, nous nous mangeons

Les poings à la Saint Ignare.

& ouvre les cadeaux & ouvre la marche

En faisant taire dans le sourire.

 

 

***

 

 

Les cartes en main

 

Je ne suis pas la pluie

Qui transperce la neige

Où mes talons laissent un chant sévère

    Puis disparaissent.

 

Je ne suis ni cette eau, brève à mes lèvres

                 ni le désert entre mes griffes

Pourtant mes mains d’apprenti bouleversent encore

Le sable

       dans des châteaux prétentieux.

 

 

Montagnes aux chapeaux arrachés qui se disputent leurs crachats,

Nous ne sommes pas le feu,

Et dansons sur nos bûchers.

 

Nous avons la pierre et le parfum du fer sur les dents,

Dans le goût des diamants,

Le souffle du parcours

et la gloire de nos mobiles

               dont l’éclat les disperse.

 

 

 

 

ERIC BOUCHÉTY

 

Il se présente :

 

Eric Bouchéty, né en 1977, actuellement professeur de français dans le Tarn. Ma poésie essaie de dire le monde tel qu’il est ressenti par l’homme, et son but est autre que ce que j’écris. J’utilise pour cela les mots de l’inconscient, les mythes collectifs, les notations du réel, et quelque chose que je ne comprends pas. Le tout, dans la syntaxe, voudrait être, à mon sens, ce que nous sommes et qui ne se dit pas. Ces poèmes sont, du reste, tirés d’une expérience appartenant au lecteur.

 

  • « Air et eau » in Libelle n°216, Paris, octobre 2010

  • « Paysage dublinois », « Paysage de la gare de Pau », « Paysage d’Anvers », « Tête de cheval », « Aiguefonde », « paysage de la gare toulousaine », « Comité de vigilance », « Logos », « Déserte, cortège », in LGO n04, Le Grand Os éditions, Toulouse, juin 2010.

  • « Lire, écrire » in Libelle n°213, Paris, juin 2010.

  • « Nocturne ogre », « Paysage de Gomera » in Le Journal des Poètes n1/2010, organe officiel de la Maison Internationale de la Poésie, Bruxelles, janvier 2010.

  • « Paysage dakarois », in La Corne de brume n°4, édition du C.R.A.M, Paris, mars 2007.

 

© Eric Bouchéty - DR

© Eric Bouchéty - DR

Tag(s) : #poèmes, #photos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :