Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UNE PART D’EMBRYONS POÉTIQUES

autour du thème «nu»

 

 

Hiver

 

Nous voici

Aux portes

De demain,

Ouverts

A la nuit

Dans l’antre

De notre solitude;

Le rideau se lève

A la tombée

Des masques d’hier,

Nous sommes nus

Et il fait froid,

L’hiver douloureux

A tout pris

Sur son passage;

Frissonnons

De vérité

Jusqu’au sanglot désespéré,

Le soleil va renaître

De son exil

Et le printemps, arriver.

 

***

 

 

Prochaine fois

 

Nuit-éclair

Je n’ai vu de toi…

Qu’une suite de dioramas

Déjà oubliée;

Tu es arrivée

Comme un train

A grande vitesse

Que j’ai attendu

Et qui ne s’est jamais arrêté;

Ce matin je ne retiens

Que ton absence

Mais je n’oublie pas

Que tu existes;

Nous nous sommes ratés,

Ce sont des choses qui arrivent;

Demain nous ferons mieux

Que de rattraper le temps perdu,

Nous en inventerons un nouveau.

 

 

***

 

Détaché


 

Tout dort

Dans ma chambre noire,

Tout dort

A part les rayons blancs

D’un ciel qui se lève;

Je me réveille,

C’est un matin d’hiver

Au vent furieux

Qui frappe à ma fenêtre

Jusqu’à mes oreilles;

Sifflement

Le disque céleste

Ne tourne plus

Comme avant,

Même les oiseaux chantent faux;

Chut

Lentement

Je me dépouille

De toute nostalgie,

Comme l’arbre

De ses feuilles

Aujourd’hui mortes,

Enfin libre.

 

***

 

Inoubliable réminiscence

 

 

Parfois je rêve d’oublier

Que tu m’as abandonné

Pour mieux te retrouver,

Parfois je rêve d’oublier

Tous nos projets avortés

Pour ne garder que ceux qui sont nés,

Parfois je rêve d’oublier

L’espace infini qui nous sépare

Pour me rapprocher de toi,

Parfois je rêve d’oublier

Tes étreintes absentes

Pour me souvenir de ces instants

Où nous faisions corps ensemble,

Parfois je rêve d’oublier

Tes yeux fermés

Pour qu’un jour ils s’ouvrent de nouveau,

Parfois je rêve d’oublier

Ta bouche muette

Pour me rappeler tes paroles,

Parfois je rêve d’oublier

Ton odeur dissipée

Pour faire ressusciter

Le parfum familier de ta chair.

 

***

 

Toujours

 

Rien ne ronfle
A part l’espoir
De ton retour,
Tu ne reviens pas
Mais nous te devinons
Quelque part
Dans notre mémoire,
Jusqu’à ce que
Ton image
Nous trouve
Loin du mirage;

Respirons
Ce parfum d’angoisse
Pour n’en tirer
Que l’essence
Ou plutôt l’audace
Des fleurs sauvages
Qui poussent
Sans eau,
Même en pleine sécheresse.

 

 

 

DAMIEN PAISANT

 

Il se présente :

 

Comédien en action depuis 3 ans, je me lance depuis quelques mois dans un travail poétique qui fait écho en moi dans cette quête d’équilibre personnel et du rapport à l’autre.

Outre ces activités et plus récemment, je viens de réaliser mon 1er court métrage et explore actuellement les métiers en lien avec la voix.

Par ailleurs, la pratique du piano et ce qu’il m’en reste viennent compléter une sensibilité en voie de maturation.

Voici une petite sélection de poèmes que j’ai nommé «Une part d’embryons poétiques autour du thème «nu»».


 

Damien Paisant - DR

Damien Paisant - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0