Mi antorcha quemada, quemando en la noche, mi tallo de bambu, mi salto de tigre atravesando el infinito tal una llama, mi alta revoloteada en el espacio a las sabanas sin costuras, mi sueno olimpico, mi trebol a los deseos mil veces reinventados, a las infinidades posibles, mi collar a triple vueltas a las gotas de marfil y de sangre, mi crimen en piel de terciopelo, mi manantial, mi pantera, mi fuente romana, mi soplo de primavera, mi culebra a los anillos de luz, mi sobresalto, mi vuelo en el espacio, mi caida cien veces resucitada, mi intervalo colmado de plumas, mi baston de cebada y de azucar, mi tallo de trigo de oro erguido contra las sombras, mi cetro de brujo de los cuerpos, mi claro-oscuro esculpido en el azul de las carnes, mi mesa de operaciones de los placeres, mi palo de incienso a la voluta de luna al cual me enrollo, serpiente, mi grito, mi mirada rompiando el yugo de la oscuridad, mi cama del ultimo incendio, mi dia de nacimiento coincidiendo con mi dia de muerte, mi luna creciente resplandeciendo como una espada, mi guerra de Troya, mi camino de tierra roja, mi sendero de llamas, mi chispa, mi relampago, mi tormenta, mi lobo a los ojos de eclipse, mi cierva a la mirada de leon, mi tigre a los ojos de gamo, mi cima, mis signos ilegibles a los secretos de estrella, mis ojos al negativo de nieve, mi montana, mis arenas movedizas, mi volcano, mis dunas en movimiento perpetuo, mi arqueologo en busqueda del primer cuerpo, mi tesoro insensato salido de las brumas de los siglos, mi pensamiento deshecho, a ebulicion, llamado respiracion, llamado la sin nombrar, mi sable, mi ruedo, mi palestra, mi anfiteatro griego, mi representacion unica luego de los tres golpes dados y la caida del telon rojo, mi pasaje sin vuelta a destinacion desconocida, mi helicoptero, mi cola de cometa a las rayas de plata, al brillo cenital, mi diario intimo a los espasmos de mariposa, mi poema sin ponctuacion, mi pelicula no subtitulada, mi torbellino, mi ciclon, mi circulo, mi nudo gordiano, mi tango de ceniza y de polvo de astros, mi bano de leche, mi apoteosis, mi caja fuerte a la llave de cobre, mi piedra angular hechizadora, mi pintura rupestre, mi galeriano, mi gladiator, mi animador de muchedumbres, mi ogre comedor de relojes, mi filosofo a los ojos de nomeolvides, a los ojos de balas de revolver, mi hombre de las cavernas, mi payaso a las monerias a imitacion de los hombres, mi muro contra la nada, mi angel protector, mi cantante gregoriano un dia de lluvia, mi visionario, mi nino de cuatro anos mecedo por el alboroto en los alrededores, mi vagabundo viajero, mi interminable locomotora a las ruedas de humo, mi improbable, negativo de mi-mismo, mas yo todavia, tigre e antilope, mi querido amor a los ojos de lince, mi hombre de la selva, mi bailarin platonico sobre el damero del alma, mi atleta erotico arrancandome al vacio, mi locura, mi hermano incestuoso, mi espejo asimetrico, mi armorio a los cajones a doble fondo, mi loco, mi otro, quien sos? Demonio,quien sos??? Habremos cerrado los ojos??? Sabremos reconocernos???

 

***

mon flambeau brûlé, brûlant dans la nuit, ma tige de bambou, mon saut de tigre traversant l'infini telle une flamme, ma haute voltige dans l'espace aux draps sans coutures, mon rêve olympique, mon trèfle aux souhaits mille fois réinventés, aux infinités possibles, mon collier à triple rangs aux gouttes d'ivoire et de sang, mon crime en peau de velours, ma source, ma panthère, ma fontaine romaine, mon souffle de printemps, ma couleuvre aux anneaux de lumière, mon sursaut, mon vol dans l'espace, ma chute cent fois revécue, mon intervalle comblé de plumes, mon bâton d'orge et de sucre, ma tige de blé d'or dressée contre les ombres, mon sceptre de sorcier des corps, mon clair-obscur sculpté dans l'azur des chairs, ma table d'opération des plaisirs, mon bâton d'encens à la volute de lune à laquelle je m'enroule, serpente, mon cri, mon regard brisant le carcan de l'obscurité, mon lit du dernier incendie, mon jour de naissance coïncidant avec mon jour de mort, mon croissant de lune étincelant comme une épée, ma guerre de Troie, mon chemin de terre rouge, mon sentier de flammes, mon éclair, ma tourmente, mon orage, mon loup aux yeux d'éclipse, ma biche au regard de lion, mon tigre aux yeux de daim, mon sommet, mes signes illisibles aux secrets d'étoile, mes yeux au négatif de neige, ma montagne, mes sables mouvants, mon volcan, mes dunes sans cesse en mouvement, mon archéologue en quête du premier corps, mon trésor insensé sorti des brumes des siècles, ma pensée défaite, à ébullition, appelée respiration, appelée l'innommée, mon sabre, mon arène, mon amphithéâtre grec, ma représentation unique suite aux trois coups donnés et la tombée du rideau rouge, mon aller simple à destination inconnue, mon hélicoptère, ma queue de comète aux zébrures d'argent, à l'éclat zénithal, mon journal intime aux spasmes de papillon, mon poème sans ponctuation, mon film non sous titré, mon tourbillon, mon cyclone, mon cercle, mon noeud gordien, mon tango de cendre et de poussière d'astres, mon bain de lait, mon apothéose, mon coffre fort à la clef de cuivre, ma clef de voûte envoûtante, mon chant ivre à 3h du matin, ma peinture rupestre, mon galérien, mon gladiateur, mon animeur des foules, mon ogre mangeur d'horloges, mon philosophe aux yeux de myosotis, aux yeux de balles de revolver, mon homme des cavernes, mon clown singeur des hommes, mon mur contre le néant, mon ange protecteur, mon chanteur grégorien un jour de pluie, mon visionnaire, mon enfant de quatre ans bercé par le brouhaha alentour, mon vagabond voyageur, mon interminable locomotive aux ronds de fumée, mon improbable, négatif de moi-même, plus que moi-même encore, tigre et antilope, mon cher amour aux yeux de lynx, mon homme des bois, mon danseur platonique sur le damier de l’âme, mon athlète érotique m’arrachant au vide, ma folie, mon frère incestueux, mon miroir asymétrique, mon armoire aux tiroirs à double fond, mon fou, mon autre, qui es-tu? vilain, qui es-tu donc??? Avons-nous fermé les yeux??? Saurons-nous nous reconnaître??..."

 

 

 

AURÉLIE ONDINE-MENNINGER

 

Elle se présente :

 
 
Aurélie-Ondine Menninger, poète, journaliste est l'auteure de deux recueils de poèmes parus chez Editinter "Une virgule dans un sac de pierres", "Lettres à Bleue". Son troisième ouvrage (espagnol/français) "Era la noce" ("C'était la nuit") est en cours de parution à Buenos Aires où elle se perfectionne dans l'art de danser le tango.
 
 
Aurélie-Ondine Menninger - DR

Aurélie-Ondine Menninger - DR

Tag(s) : #poésie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :