Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Extrait de Mouvement :

 

 

 

 

Un rire, le bruit que fait la solitude

dans moins de solitude.

Et ce peu de mots, ou ce qu’il reste de parole

une fois les mots revenus

de la mort,

joint tes lèvres avec indifférence,

 

(ironie)

 

 

 

 

---------------------------------------------------

 

 

 

Par combien il nous est difficile d'EN

sortir, cet

exil et cette

hypothèse :

 

la porte n'a pas de centre.

 

Peut-être, sans le comprendre,

savourerai-je

mon naufrage, en moi,

et ces fragments de moi même

 

en toi, flottant sur

l'eau

 

comme un reflet solaire sur tes

yeux sans

racines

 

 

 

 

 

————————————————

 

 

Lorsque pour être pur tu te laves

les mains,

c’est l’absence de tes mains que tu cherches, non tes mains

 

 

 

 

———————————————

 

 

 

Un signe : l’asymétrie de la question et de la réponse,

 

l’antériorité de la réponse

 

par rapport à la question

 

comme la lumière

 

que l’ombre a plantée

 

 

 

 

———————————————

 

 

La pendule ne marchait plus

 

lorsque je cheminais plus loin de moi,

 

vers mon extrême limite que borde un temps

 

qui ne dure pas,

 

qui est jaillissement de tout.

 

Je me soutenais,

comme la petite aiguille soutient sa seconde.

 

Puis la seconde d’après tomba du côté de l’ensemble

 

où seul tient mon absence

 

 

 

 

 

 

————————————————

 

 

 

 

Quelque chose comme

 

une mémoire de forme,

 

se retourne contre-soi :

 

image de son retrait

 

progressif

 

jusqu’à son origine

 

comme en chaque impression de la mer sur elle-même

 

 

 

 

 

-------------------------------------------------------

 

 

 

 

Tes seins faits d’ombre, de lumière

de vide et de plein :

tes seins forment les mots

quand mes mains se ferment sur eux :

 

leur forme respire et m’appelle.

 

Il est une descente vers l’amour qui ne nomme pas,

un toucher qui efface les chemins

pour se confondre dans une région autonome de l’amour

 

 

 

 

STANISLAS NEZRI

 

Il se présente :

 

24 ans.

En attente ou comment racheter le hasard de l’accession à l’existence littéraire.

 

Entre autres, étudiant en Science politique à Paris I.

 

 

Stanislas Nezri - DR

Stanislas Nezri - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0