Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Horizon


 

Nous nous tuerons,

ce sera le plus facile,

Nous nous tuerons,

dans le plus beau meurtre,

le sacrifice parfait.


 

Nous nous reviendrons,

le sang quittant nos veines,

dans l’infini

du gouffre sans fin.


 

Corps démembrés

en tombes communes,

ou dans les recoins

des tréfonds de la terre.


 

Nous descendrons,

dans l’ombre qui abime

le couloir ouvrant

la marche silencieuse

de la lampe aveugle

dirigée par une ombre

des hommes identiques

sans voix, sans voix

étouffés par les cris.


 

Nous marcherons sans pieds

sans pieds, sans pieds,

jamais.


 

Nous ne tuerons plus,

ce sera très facile,

dans la vague profonde

de la mer éteinte

et de tous les sangs versés

dans le creux de l’abîme

et de la faim du monde

dans l’horizon fermé

 


NASHTIR TOGITICHI

 

Il se présente :

 

Nashtir Togitichi, né en 1959, vit à Paris. Lit et écrit de la poésie pour vivre, un peu comme d’autres feraient de la méditation. Psychologue clinicien, militant associatif dans le champ de l’écologie politique, rédacteur pour le journal en ligne  lagueuleouverte.info

Publications sur le net : essentiellement dans « Le Capital des mots », mais aussi « Francopolis » et « Recours au poème ». Participation à une scène de Poètes à Paris (« Tremplin des Zarts », avril 2016)

A publié un recueil  : Si tout se casse la gueule, précédé de Contraintes du temps, Edilivre, Septembre 2015

Pour bientôt : Chroniques de l’antépénultième.

 

 

Nashtir Togitichi- DR

Nashtir Togitichi- DR

Tag(s) : #poésie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :