la Jeanne

 

 

 

 

La Jeanne

1500 chevaux

une brunette des yeux de braise

il faut ça pour les remonte

toujours sur le pont

son château fort

sa commandante

son gagne pain

la mère

 

la Jeanne

du sable à la montée

les gamins à soigner

du charbon à la descente

une lessive par semaine

regard lourd des éclusiers

l'école ne sera pas pour eux

étés sans une goutte amarrés

le dimanche elle quitte son tablier

 

 

 

 

la Jeanne

son père avait payé cher

toujours sur le pont

fini les rois du charbon

s'étaient connus au bal

hiver l'embâcle on attend

du courage pour tous

dieu pétrole nouvelle divinité

condamnés

 

la Jeanne

1500 chevaux

une belle brune

c'était ridicule pour dieu pétrole

une méchante grippe

prix du mazout des médicaments

ton mari patron bougon

rouquin venu du Nord

lui aussi est par le fond

 

les hors bords ne vous agaceront plus

 

 

GABRIEL MEUNIER

 

Il se présente :

Enseignant retraité, photographe auteur aujourd'hui.

Illustration d'ouvrages, collection de cartes postales "Hémisphères", affiches et plaquettes pour l'artisanat et le tourisme. Si certains sont « tombés dans le révélateur » à leur naissance, d’autres ont reçu un appareil numérique pour la fête des pères. Suis-je un hybride ? Efficacité, logique (site d'éducation à l'environnement Images-4D.org) mais aussi vécu et sentiment (www.galerimaginaire.org).

 

 

 

© Jean Meunier

© Jean Meunier

Tag(s) : #poèmes, #photos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :