Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poèmes extraits du livre "Silences ".



Qui suis-je ?

 

Berbère ou Arabe ? quelle différence ? question identitaire ? Et si l'identité est un débat d'idées pour créer la confusion chez les peuples ?

 

L'identité est selon moi d'où je viens et où je vais, plutôt que d'affirmer une quel-conque appartenance à telle ou telle tribu.

 

Que suis-je capable de construire pour moi et pour les autres autour de moi. Quelle est ma contribution en ce monde ?

 

Que nous descendions du singe ou d'Adam, quelle que soit la conception de pensée que nous avons sur l'existence, n'est-il pas plus sage d'agir ou lieu de se lamenter ? D'aimer au lieu de haïr ? De construire au lieu de détruire ?

 

Mon identité plurielle façonne, brique sur brique, mon humanité diverse.

 

***
 

Lux

 

La nuit de pleine lune rayonne à 0,51

Tes yeux ébranlent l'aiguille du luxmètre

Ton regard seul fait vibrer mon être

 

Source de mon âme, tes mots éclairs

 

Lux par milliers d'un seul mot clair

 

Mon âme rebelle quitte la Terre

Vibre de bonheur et se disperse

Navigue auprès des anges-lumière


***


 

A Montmeyan1

 

La nuit et la pluie le jour le cri

Ta voix qui porte tu poursuis ta quête

la voie qui s'ouvre

sans clé

 

Le temps l'espace l'arc et la flèche

invisibles inaudibles poursuis ta marche

Un sentier nouveau

espoir

 

Tes mains ton corps l'émotion le rire

pression qui tombe tu rejoins les nuages

Les fantômes du passé

révolte

 

Les marches les courbes descente au village

Instant immortel tu cueilles le bonheur

des ruines douleur

Magie

 

 

ABBASSIA NAÏMI

 

Elle se présente :

 

 

« Un jour la poésie m'a accostée. J'ai été d'abord surprise puis je l'ai apprivoisée. J'ai constaté que le miracle de la renaissance était en train de se produire. Elle m'a aidée à accepter les aléas de la vie et de me mettre sur le chemin de la Vie en prenant part à l'agir dans cet infini que nous ne maîtrisons jamais et que nous ne comprenons pas toujours. »

Abbassia Naïmi, a expérimenté la vie dans l'expire de ses émotions et l'inspire de ses contemplations. Parfois entre turbulences et d'autres en silences. Dans son dernier livre « Silences, suivi de Expirations », Abbassia nous invite à découvrir une poésie libre ayant pour seul objectif : la transmission d'un message. Une poésie engagée pour et par l'humain et la Vie qui nous habite et nous entoure.

Auteur de plusieurs recueils de poésie et quelques nouvelles, elle nous fait partager sa passion de la poésie avec des mots, issus de sa double culture franco-algérienne. Née de l'autre côté de la Méditerranée, elle a choisi le Lot et Garonne pour y vivre et écrire.

Elle est responsable de la maison d'édition associative LECAP-EDITION et LIRE ET MEDITER.

Abbassia a permis au public de découvrir des poètes de plusieurs coins du monde dans des anthologies qu'elle a dirigé et produit avec pour seule ambition : Promouvoir les voix méconnues et la poésie francophone contemporaine.

Elle se dit citoyenne du monde. Pour elle, la poésie permet la rencontre de deux ou plusieurs âmes. Transmettre des émotions devrait être la motivation de tout acte d'écriture. Transmettre un message est primordial. Les mots forts sont sens et précision. Les mots jetés en pâture sans réflexion, ni amour, loin de guérir, peuvent avoir des conséquences fâcheuses et provoquer le trouble et le chaos dans l'âme en recherche d'apaisement. Parfois, de la réflexion naissent aussi les questionnements et les réponses. L'absence de réponse étant aussi une réponse, l'accepter c'est le début de l'acceptation de notre condition humaine.

Elle est professeur de mathématiques et sciences physiques et se définit comme une scientifique-littéraire puisque son amour des sciences rivalise avec son amour des lettres et des arts.


 

BIOGRAPHIE


 

Au-delà de la souffrance... L'espoir, 2003

Semences, 2004

Des idées et des mots, remède à nos maux, 2006 ( co-écrit avec Abdeslem El Moudni pour les textes en arabe )

Renaissance de paroles, CD audio, 2007,

De l'amertume fleurissent les jasmins, 2011 (co-écrit avec An Ishtar)

Les mots qui ne veulent pas se taire, Feuillets d'Uzès et d'Agen, 2013

Silences, suivi de, Expirations, 2015


 

Anthologies de poètes du Monde

Le Chant des Larmes, 2010

Les cygnes de l'Aube, 2011

Sourds à l'appel de la nature, 2014


 

Abbassia est directrice de publication aux Editions Lire et Méditer, et présidente de l'association LECAP-EDITION qui oeuvre à faire connaître des auteurs méconnus en les aidant dans leur projet d'édition.


 

Auteurs :

Fabienne Hervé, Réminiscences, 2013

Carjo Mouanda, Cri de douleur, 2013

Kadour Naimi, Mots d'amour, 2011

Marie Hurtrel, Lézards de poussière en 2011 et Un tilleul au Cameroun en 2012


 


 

10,5 : ( Lire : zéro cinq)

1Un joli village de la France profonde. Situé dans le Var.

 

 

 

Abbassia Naïmi - DR

Abbassia Naïmi - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0