Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

du cerceau au bancal

 

de s’ameuter aux fenêtres

à contre-courant de soi et des autres

et rouler l’amour-propre

dans une bave de vaisselle

ça clapote ça gicle

à contre-pied ça crache

à la poignée des réunis

ceux-là seuls accoudés

aux fenêtres de s’ameuter

disaient-ils


***

 

dépiauter les bouches

 

je dis et vomir

ce qu’il reste

des résidus remontés

du premier jour

jusqu’à cette heure

du coucher sans soleil

cellules de placenta

sirop de cordon

ombilical mais comment

emmailloter une vie

une seule vie dans

cet ascenseur en colimaçon


***

tout le broc a coulé

 

au ruisseau de l’entre-deux

des liquides de jaune et de téguments

avec des enzymes et autres chemises

de camp

seul du rouge

encagoulé coagulé

a jeté l’encre

vers d’autres rigoles

et bibliothèques à risques

 

 

 

 

CARINE-LAURE DESGUIN

 

Elle se présente :

 

Carine-Laure Desguin aime sourire aux étoiles et dire bonjour aux gens qu’elle croise. Elle écrit des romans, des nouvelles, des poésies. Elle publie dans plusieurs revues et pour Actutv, elle interviewe des romanciers, acteurs ou autres artistes.

Son inspiration ? Dans le souffle des vents, sur les trottoirs des villes et dans les instantanés de la vie, des instantanés qu’elle grignote comme ça, au gré de ses fantaisies.

Aujourd’hui, Carine-Laure Desguin aime dans les textes poétiques la sonorité, la musicalité, des fragments d’ombre et de lumière, de sens interdit et de non-sens.

http://carineldesguin.canalblog.com

 

 

Carine-Laure Desguin - © Salvatore Juin 2016

Carine-Laure Desguin - © Salvatore Juin 2016

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0