Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NUIT ARROSÉE


 

Elle fuit

Les foulées humides

D'un impatient orage,

Dans les rues tardives

Toutes ébouriffées


 

Et elle court

Se réfugier sous l'aileron nocturne

D'une taverne trapue,

Qui décolore les ombres

De ses vifs néons orangés


 

Elle entre

Se réchauffer à regret,

La ville est si belle la nuit


 

Mais demain peut-être...


 

Car ce soir,

Les derniers arbres

Ont soif

De nuages.


 


 

William Braumann ©

 

 

 WILLIAM BRAUMANN

William Braumann- DR

William Braumann- DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :