Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trois seizains de l’été XVI

 

Strophes

 

La première strophe est écrite de main droite / Pendant qu’une dame dit en japonais / un poème sur un gâteau feuillu / Pour exprimer une lointaine délicatesse 

La deuxième strophe est écrite de main gauche / Pendant qu’une dame accorde une guitare / Et qu’un monsieur filme avec son portable / Une autre dame qui lit poème d’une autre dame

La troisième strophe est écrite avec la chevelure / Pour des boucles de mots, des tresses de vers / Pendant qu’un poète susurre un impromptu / Composé près d’un verre avec un demi-citron

La quatrième strophe est écrite avec le cœur / Ou avec l’âme il y a débat sur son auteur / Pendant que le mois de mai envoie ses souffles / Et fait roucouler les arbres et les toits de Paris

 

Texte x302 écrit  au café de la Mairie, aux Ricochets Poétiques, à Paris le jeudi 30 juin 2016.

 

*

 

Que ce dodo

 

Métro, boulot mais qu’est-ce que c’est que ce dodo / En plein Paris des Parisiens, des Parigots / Venu d’une île lointaine ? / Venu d’un dix-neuvième siècle ?

Venu d’un roman de Lewis Caroll ? / Venu d’une Galerie d’un Museum d’Histoire Naturelle ? / Dire que j’avais demandé à Monsieur Pierre Béarn / L’auteur d’une des devises les plus célèbres du XXe siècle

Et qui a fait le bonheur et beaux jours des murs de la capitale / Et qui avait peut-être cent ans quand nous parlâmes / Au Marché de la Poésie Saint-Sulpice à Paris / Qu’alors ce serait deux fois la note do ?

La note qui ouvre et qui ferme la gamme ? / Paris se lève, se dégourdit, s’active, se couche, se lève / Je n’ai toujours pas sommeil mais qu’est-ce que c’est que ce dodo / Qui court, cancane et volète dans ma tête ?

 

Texte x428 écrit dans les Transports franciliens les 7 et 8 août 2016.

 

*

 

Pour un seizain d’humanité

 

C’est notre humanité qui coule avec eux / Nos tergiversations font couler notre navire humanité / Venons d’abord à la rescousse / De ceux à la secousse des abysses

Fuyant l’incendie et les ruines de la guerre et de la misère / Il sera bien temps après d’aviser, d’organiser / Sur l’endroit où ils vont loger et vivre / Sur qui accueillir, qui faire attendre, qui envoyer ailleurs

Mais de grâce ne laissons pas notre oubli, notre regard détourné / La fatalité, notre silence, notre inaction / Le hasard de la vague, faire une politique de l’engloutissement / Comme nous ne pouvons laisser les passeurs de la mort faire une politique

Ou c’est l’Europe qui s’engloutit moralement / Faire des atermoiements à honte et lâcheté et indignité / Sauvons leur humanité, sauvons notre humanité / Une bouée, déjà une bouée pour l’humanité

 

Texte x435 écrit en Île-de-France dont les transports le 12 août 2016.

 

 

© Laurent Desvoux-D'Yrek

 

 LAURENT DESVOUX- D'YREK

 

Il se présente :

 

      Né au printemps 1963, professeur titulaire en français à Paris, auteur de nombreux poèmes depuis 1979, notamment de sonnets classés par lieux d’écriture par thèmes selon les années ou conçus pour la scène, de centaines de chansons en quête de compositeurs et interprètes, membre de la Sacem, auteur d’une pièce de théâtre, de poèmes en prose, de deux scénarios de long métrage et de nombreuses nouvelles inédites, auteur d’un cycle romanesque original Les Ailes des Châteaux.

    Fondateur des collections « L’Épreuve du Jeu » et « L’Épreuve du Chant » chez Clapàs et adepte de la co-écriture et de la « surécriture », présentateur de poètes aux « Mercredis du poète »,  auteur de préfaces pour des poètes,  président de l’Association Le Verbe Poaimer, créée en 1991 avec Brigitte Moyon-Dyrek, concepteur d’anthologies comme Les Huitains de nos fêtes, La Ballade du Bateau-ville, Lieux Divers et Drôles De Dates, Sonnets de la Colline et quinzains de l’an XV, avec la collection « Poèmes de 7 lieux », animateur d’ateliers de poésie pendant 12 ans, de spectacles jusqu’à l’an 2000, rédacteur en chef de la revue « Jeux d’Epreuves », animée avec Brigitte Moyon-Dyrek, concepteur des concours de poésie les « Poaimez-vous » et d’incitations à l’écriture comme les « Amourses »  et les « Drôles De Dates », interviewer au Salon du Livre de L’Haÿ-les-Roses.

 

     Livres personnels publiés : Les Ailes des Châteaux avec « Le Cercle de Fred » (Dans quelque labyrinthe, 2016). 2008 : Sonnets de lieux mêlés (Prix d’édition poétique de la ville de Dijon), 2003 : Terre de L’Haÿ, 2002 : Ce siècle avait deux mille ans aux Éditions Clapàs, 2000 : Le Poème ivre  aux Éditions Clapàs, 1999 : Eh c'est le temps d'aimer  aux Éditions Clapàs et Un demi-cent sonnets pour deux plumes légères (avec Antoine Ristori, Président du Forum des Poètes), 1992 : Bingue Bangue, Édition Ecbolade.

    2013 et 2014 : participation à une anthologie de sonnets publiée au Canada par Richard Vallance et aux anthologies publiées en France par le Panthéon Universel de poésie.

 

     Courriel : avpoaimer@yahoo.fr    Blog : www.laurentdesvoux.over-blog.com  - Autre blog : www.laurentdesvoux.canalblog.com (recueil calendrier Les Jours, les Vers et les Années commencé le 1er janvier 1989) - blog : paroles de chansons à mettre en musique : http://chansonsdesvoux.canalblog.com

  Site associatif : www.mac-lhay.com  Blog associatif : www.verbepoaimer.canalblog.com

   

        Adresse postale : Laurent Desvoux-D’Yrek, Le Verbe Poaimer  MAC 73 avenue Larroumès 94 240 L’Haÿ-les-Roses Compte Facebook au nom Laurent Desvoux-D'Yrek

 

Laurent Desvoux- D'Yrek en compagnie d'un autoportrait de Paul Gaughin - DR

Laurent Desvoux- D'Yrek en compagnie d'un autoportrait de Paul Gaughin - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0