Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

14 juillet 2016, Nice

 

Les fleurs de l'horreur

les centaines de pétales sanguinolents des mourants et des blessés -

et les actes violents eux-mêmes sont des fleurs

qui tentent de s'installer dans les cerveaux.

Ah ! tant de différentes floraisons !

Le rouge est trop rouge

Le long mal-être de la douleur

La mort n'a plus de frontière avec la vie

Le corps n'est plus un registre sacré

une limite respectable

Ôter la vie pour un oui pour un non

un nouveau virus circule sur la Terre.

C'est un choix d'oublier les fleurs de l'horreur

de chanter, de jouir et de penser

aux malheureux frappés par le hasard

(« des Croisés ont été tués », disent-ils

enfants et foule en joie, trente pour cent de musulmans

quels Croisés vraiment !)

 

Contempler les fleurs et les rouges

les dahlias et les roses frémissantes des jardins

 

 

PASCALE FLAVIGNY

 

Elle se présente :

Vit à Paris ainsi qu'à Orléans. Après des études de Philosophie, elle se déplaça dans les métiers, tous liés à la peinture et aux arts plastiques – chez Jean Dubuffet, au Musée du Louvre, dans des galeries d'art. Elle vécut au Mexique.

. Devint professeur de Lettres. Elle a publié un recueil de poèmes au Soufflet Vert, « Silo Silence », ainsi que des poèmes dans les revues Ellébore, Distorsions, Landes, Paysages écrits, Verso.

Tag(s) : #poèmes, #attentats

Partager cet article

Repost 0