plus qu’une mise en lumière

 

une mise en son

dans un labyrinthe d’échos

à chacun ses voiles

à chacun ses fils

et que se tisse

l’étoile

au versant d’un carré

ce sont des cris

sonorités éparses

qu’une mise en bouche

béante en fa si do mineur

se métronome quasi

d’un solfège plastique

 

***

 

entends entends

 

de ses grands bras d’oiseau

une envolée d’éther

et de boutons d’or

et déjà

l’orage

un adieu de coques

et de limons d’agrumes

 

 

 

***

 

 

ce n’est qu’une parenthèse

 

à l’ombre d’un sursis

ce n’est qu’une poussière

assise sur l’oubli

un rien un mot un geste

un zigzag d’orge

dans le vent

quand la mise sera de bière

et que la page sera de planche

 

 

 


CARINE-LAURE DESGUIN

 

Elle se présente :

 

Carine-Laure Desguin aime sourire aux étoiles et dire bonjour aux gens qu’elle croise. Elle écrit des romans, des nouvelles, des poésies. Elle publie dans plusieurs revues et pour Actutv, elle interviewe des romanciers, acteurs ou autres artistes.

Son inspiration ? Dans le souffle des vents, sur les trottoirs des villes et dans les instantanés de la vie, des instantanés qu’elle grignote comme ça, au gré de ses fantaisies.

Aujourd’hui, Carine-Laure Desguin aime dans les textes poétiques la sonorité, la musicalité, des fragments d’ombre et de lumière, de sens interdit et de non-sens.

http://carineldesguin.canalblog.com

 

Carine-Laure Desguin - © Salvatore Juin 2016

Carine-Laure Desguin - © Salvatore Juin 2016

Tag(s) : #poèmes, #photos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :