Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

La lumière du silence

 

 

Dans l'énigme de la nuit d'hiver

Tu sais les mots qu'il faudrait dire

Mais le faire briserait l'harmonie.

 

L'attente apaisera l'attente

Le silence nourrira le silence

Ta voix s'affirmera muette

En lumière intérieure

A la Saint-Jean venue.

 

Au solstice d'hiver

Ta parole secrète

Annoncera l'éclat

Des mondes à venir.

 

 

 

***

 

Nous les poètes

 

Nous aurons rêvé de la paix, un jour d’été,

un brin de muguet en mai l’avait annoncée.

 

Elle s’en est allée, toujours malmenée.

 

Mais elle reviendra et nous serons là

pour la saluer, la serrer dans nos bras,

nous les forçats de l’espoir, les poètes,

les écrivains du point du jour et du soleil en fête.

 

***

 

Omphalos

 

Eaux des glaciers chantant leur verticale

Le long des rochers noirs

Défi à mon regard

Ciel aveuglant.

 

Gerbes, étincelles jaillissantes

Jusqu’à la chute en contrebas.

 

Eau verte et sombre du gouffre

Paralysant ma pensée, me fascinant,

M’assourdissant comme mille chœurs antiques

Entonnant l’Apocalypse

Je vous vénère !

 

 

 

***

 

 

Utopia

 

Vers un pays promis vogue enfin la galère

Un espoir insensé a déchaîné l’espoir

Les forçats libérés n’ont pas eu d’autre choix

Que de ramer encore et encore dans le noir

L’issue est pour demain, le refuge est plus loin

L’Eldorado prochain fait oublier la faim

Un chant profond s’élève au mitan de la mer

Les cœurs se font légers, les prières sont sincères

On bâtira demain un monde sans galère

Où l’homme sera roi et pourra faire des choix.

 

 

***

 

                                       Stances oubliées

 

 

La main jadis a tracé sur l’argile

Le récit des devins, les songes oubliés.

Le roi des rois fit de Persépolis

La reine des cités

Il y aima la paix offerte à ses sujets

Il créa des jardins qu’il nommait paradis

Il y donnait la vie à des plantes fragiles

Et à des fruits divins

Mais Alexandre vint et détruisit la ville

L’incendie ravagea ce haut lieu de l’histoire

Dont on garde la trace grâce au feu du pillard

Qui durcit les tablettes aux vieilles écritures

Conservées pour des siècles sous la cendre hellénique.

 

***

 

Un nuage de cendres

 

 

Près de Naples, à Herculanum,

à Pompéi, vous marchiez à tâtons dans le noir,

Transis de peur, angoissés, assoiffés.

 

Le grondement sourd de la bête,

le mugissement du volcan,

martelaient vos tympans.

 

Les cendres par gerbes et par nuées

obstruaient les poumons.

 

Ce n’étaient plus que suffocations.

 

Combien de temps ce désastre cinglant

Marquerait-il les mémoires ?

 

***

 

Un message, une fumée

 

 

De la papesse Jeanne

On n’enregistre pas les bulles,

Ni ses mimiques, ni ses conciliabules.

Dès l’instant fatal du concile

Un message noir apparaît

Une fumée qui bientôt disparaît

Dans les eaux improbables du Tibre.

 

***

 

Place de la République

 

 

Lentement je m’arrête d’écrire

ma main posée sur la page noire de monde.

 

Est-ce un rêve à venir ?

 

La nuit vient et la clameur s’élève.

Quand l’oreille attentive sait profiter de l’heure

il y a bien à voir un ciel qui se lézarde.

 

L’Histoire viendra plus tard

animer l’heure qui vient,

un témoin attentif en gardera la trace.

 

 

Avril 2016

 

 

 

 

SYLVESTRE CLANCIER

 

 

Il se présente :

 

 

 

Poèmes et fantaisies en prose : les poèmes de Sylvestre Clancier ont été traduits en plusieurs langues : anglais, croate, espagnol, grec, hébreu, italien, macédonien, néerlandais, portugais, roumain, slovaque, slovène.

 

Saisons et rivages, en collaboration avec Julia Reix, éditions de la Tour de Feu, 1967. (Epuisé)

Profil du songe, éditions Encres vives, 1971. (Epuisé)

L’Herbier en feu, (Poèmes 1965-1972) éditions Proverbe, 1994. (Epuisé)

Enfrance, éditions Proverbe, 1994.

Le Présent composé, coédition Écrits des Forges et Proverbe, 1996.

L’Animal animé, éditions Proverbe, 1999.

Pierres de mémoire, coédition Écrits des Forges et Proverbe, 2000.

Poèmes de la baie, Les Cahiers bleus, 2001.

L’Âme alchimiste, éditions Proverbe, 2002. (Epuisé)

Poèmes de l’avant / Poème de l’après, La Porte, 2003.

Une couleur dans la nuit, coédition PHI et Écrits des Forges, 2004.

Écritures premières, éditions L’Improviste, 2004.

La lingua improbabile della memoria, La Porte, 2005.

L’Éternel Éphémère des visages et des corps, éditions Prodromus, 2005.(Epuisé)

Un jardin où la nuit respire, coédition PHI et Écrits des Forges, 2008.

Généalogie du paysage / Quatrains limousins, L’Harmattan, 2008. (Epuisé)

La Promesse des morts, La Porte, 2009.

Le Livre d’Isis, Al Manar, 2009.

Expansion du domaine de la bulle, Le Grand Incendie, 2010. (Epuisé)

La Mémoire improbable, coédition Henry et Écrits des Forges, 2010.

Un souffle ancien, La Porte, 2012.

Dans l’incendie du temps, éditions de L’Amandier, 2013. (Epuisé)

Le Temps fait corps avec la terre, éditions de la Lune bleue, 2013. (Epuisé)

D’un feu secret, La Porte, 2014.

La Musique de l’herbe et les fleurs du poète, éditions du Petit Flou, 2014.

Ce pays d’ombres, éditions du Douayeul, 2014. (Epuisé)

Anima mia, éditions Tensing, 2014.

Corps à corps, Ecrits du Nord / éd. Henry, 2015.

La Source et le Royaume, 2016, la rumeur libre éditions

Œuvres poétiques Tome, la rumeur libre, 2016.

Le Témoin incertain, 2016, éditions L’Herbe qui tremble

 

 

Essais :

 

La Vie quotidienne en Limousin au XIXe siècle, en collaboration avec Georges-Emmanuel Clancier, éditions Hachette, 1976.

Freud, concepts fondamentaux de la théorie et de la psychanalyse freudiennes, édition Erès, 1998.

La voie des poètes, éditions J-P. Huguet, 2002.

Poésie de langue française, 144 poètes d’aujourd’hui autour du monde, en collaboration avec Stéphane Bataillon et Bruno Doucey, éditions Seghers, 2008.

 

 

Fictions :

 

Le Testament de Mao, (sous le pseudo Gérard Boulakian) éditions J-P. Delville, 1976.

Sur les pas de Maigret, photographies de Gyula Zarand, coédition Agone et éditions du Polar, 2009.

NB : sous le pseudonyme de Valéry Damoclès, la fiction Monsieur Blingbling n’a jamais été éditée, mais a été diffusée via l’internet. Ce pamphlet rédigé début 2008 s’inspirait de Monsieur Teste et faisait écho aux débuts de la présidence de Nicolas Sarkozy.

 

Livres d’artistes :

 

Sylvestre Clancier a réalisé plus de quarante livres d’artistes. La plupart d’entre eux ont été réalisés avec des peintres, graveurs ou photographes, notamment Anne Ar Moal, Auck, Georges Badin, Dan Barichasse, Claude Bellegarde, Juliette Damville, Didier Guth, Lydia Padellec, Andoche Praudel, Augusta de Schucani, Richard Texier, Sarah Wiame, Gyula Zarand.

 

Présence dans les anthologies :

 

La Ville des poètes, Fleurs d’encre / Le Livre de poche, Hachette jeunesse, 1997.

La Révolte des poètes, Fleurs d’encre / Le Livre de poche, Hachette jeunesse, 1998.

Jouer avec les poètes, Fleurs d’encre / Le Livre de poche, Hachette jeunesse, 1999.

La Poésie française contemporaine, de Jean Orizet, éditions Le Cherche Midi, 2004.

Anthologie de la poésie française, de Jean Orizet, éditions Larousse, 2007.

Poésies de langue française, 144 poètes d’aujourd’hui autour du monde, Seghers, 2008.

La Poésie est dans la rue, 101 poèmes protestataires pour aujourd’hui, éditions Le Temps des cerises, 2008.

Anthologie poétique amoureuse, de Marc Alyn, éditions Écriture, 2011.

Poésie de langue française, Anthologie thématique de Jean Orizet, Cherche Midi, 2013.

 

 

Sylvestre Clancier est vice-président de l’Académie Mallarmé et président d’honneur du P.E.N. Club français dont il a été le président, il est administrateur de la Maison de Poésie, de l’Association internationale de la critique littéraire et de l’IMEC (Institut pour la Mémoire de l’Edition Contemporaine).

Il a été administrateur du PEN International et pendant plus de 15 ans de la Société des Gens de Lettres. Il a été élu à ce titre administrateur, puis vice-président de l’European Writers’ Council.de 2009 à 2013.

 

Sylvestre Clancier - Photo © Philippe Barnoud - DR

Sylvestre Clancier - Photo © Philippe Barnoud - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :