Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noyautage du sortilège

 

 

 

Oh! Loin de moi les anges blancs couronnés d'or firent rouler la grande pierre cireuse masquant la lumière du soleil, me faisant ainsi pénétrer dans cette vaste grotte mystérieuse qu'est la pénombre... Et la magie, en cette heure nouvelle, se trémoussait à mes pieds. Et les flammes mourantes de la veille creusaient leur tombe. C'était une nuit enchanteresse, au fond d'un obscur océan d'air, où des palais aux arabesques dorées, aux atlantes à balcon et aux colonnes torses ou palmiformes1, anciennement engloutis, réapparaissent...

J'apercevais des vignes de grappes saignantes grimper la colline, des chevaux sauvages au coeur de torche éclairer la montagne écarlate, tandis qu'un splendide arc de diamant dirigeait les promeneurs égarés au-delà de la grande avenue. Mais cette nouvelle ville qui brillait comme une étoile s'éteignit, comme le phare d'Alexandrie bien avant elle...

C'est encore là, au plus profond de la vierge pénombre, que jadis des navigateurs naufragés ont définitivement jeté l'ancre. Et c'est là aussi que siègent sur des trônes décorés de saphirs roses ou jaunes, et de pierres de lune polies, les découvreurs d'Indes et d'Amériques nouvelles...

Les troncs garnis d'améthystes du parvis des dix églises remplis, la voix des roses, les bras blancs comme un enneigement, ceux du travailleur acharné oeuvrant sur la grande terrasse, tout était encore là peu avant l'aube... Alors un bouillant messager aux longues mèches consumées vint m'annoncer la fin du sortilège.

 

 

***

 

 

Fusées de cervelle

 

 

 

Le rêve est la destinée de l'enfance.

 

Le poète achève vos rêves et les rend utiles.

 

L'air qui nous visite et qui connaît notre nom est celui qui un jour nous offrit la vie.

 

Entaillons la littérature d'un coup de stylo et trouvons-la! Qui? Quoi? l'ivresse des sens!

 

Le bon poète est celui qui ne trahit pas les secrets du monde.

 

La vie est notre conteuse attitrée.

 

Lorsque les mots ont soif d'exister la bouche les abreuve.

 

Le salut des hommes est dans la connaissance des secrets de Dieu!

 

Le coeur de Dieu commande en nous!

 

Le lait est l'encre de la création de l'esprit.

 

Le lait, c'est la salive de Dieu.

 

Le lait est un amoncellement de richesse fluide.

 

 

JEAN LUCQ

 

Il se présente :

 

Je m'appelle Jean Lucq, je suis un poète lyonnais.

En ce moment je publie sur le blog suivant :

 

www.poeme-epars.com  .

 

Je collabore aux revues Art'en-Ciel et Le Moulin de Poésie

et Le Capital des Mots.

.

Mail : jeanlucq69@orange.fr

Terre Vierge mon recueil est sorti.

 

 

 

 

1Se dit d'un ornement architectural en forme de palme.

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0