Au chevet mutilé d’enchères

Détacher sa voix de ses airs préférés

Y chercher le palais le palais où lui plaire

Et en extraire les mystères

Pour achever d’entacher ta chair

Chevalet des sons descendus des monts

Une fuite acharnée à suivre au rejet du désert

Enchâsse le charme apaisant de vert

La chair s’y déverse à l’envie d’envers

S’attachant alors au ravinement des sens

 

GÉRARD LEYZIEUX

 

 

 

Né en 1953 à Rochefort sur mer, Gérard Leyzieux écrit principalement de la poésie. Primé à plusieurs concours français et internationaux, il publie ses textes dans des revues imprimées, tant en France qu’à l’étranger. Il publie ses mots modelés à l’émotion dans la mobilité du son également dans des revues électroniques et contribue régulièrement aux sites www.le-capital-des-mots.fr et http://www.refletsdutemps.fr

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :