Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

photos jaunies cherchent cimetière

 

Photo © x - DR

Photo © x - DR

XXIème siècle. Triomphe de la photo numérique.

Quelques musées ouvrent leurs réserves aux grands noms.

Mais quelle fin de vie pour nos photos jaunies les plus simples ?

 

 

 

1950 . Photos de famille.

Un buffet dans l'entrée, au salon. Sous-verre de mariés, premiers communiants, fils militaire...

Poussière effacée jour après jour, attente silencieuse du remplacement des générations.

 

Quelques petits formats reçoivent un traitement de faveur, glissés discrètement dans le porte feuille, entre carte d'identité, d'électeur ou de groupe sanguin. Talisman de la grand-mère chérie dans les mauvaises passes.

 

Albums de famille.

Sourires figés ou figure sévère du grand père, petits communiants ou grands architectes en châteaux de sable, vieilles dames et soldats, décors de photographe ou pose devant LA "voiture", rutilante de peau de chamois, couples allongés au bord de l'eau, chapeaux ébouriffants ou pose figée, costumes trop grands ou trop étroits, habits "du dimanche"... le film de la vie sautille et scintille, entre naïveté, truculence et grandeur.

 

Albums somptueusement reliés ou albums de bazar, ce concentré de l'histoire et du patrimoine familial n'est pourtant qu'un havre précaire. Combien de ces condensés de vie, de mort, de joies simples ou grandioses, véritable dynamite, se retrouvent - drame en un acte - , sur les étals de vide greniers, de brocantes plus ou moins véreuses ?

 

Tomber entre les mains de collectionneurs maniaques est plus gai que l'épreuve du feu.

Les familles bien établies pourront et sauront conserver leur histoire, éviter les moisissures et les déchirures, la transmettre aux enfants curieux et entreprenants. Tant mieux.

Les autres photos, les ratées, celles jugées inintéressantes ou compromettantes, n'ont même pas droit à ces périodes de répit.

 

Milliards de clichés jaunissants, milliards de petites voix en quête de cimetière.

La photo numérique peut continuer à parader.

 

GABRIEL MEUNIER

 

 

Il se présente :

Enseignant retraité, photographe auteur aujourd'hui.

Illustration d'ouvrages, collection de cartes postales "Hémisphères", affiches et plaquettes pour l'artisanat et le tourisme. Si certains sont « tombés dans le révélateur » à leur naissance, d’autres ont reçu un appareil numérique pour la fête des pères. Suis-je un hybride ? Efficacité, logique (site d'éducation à l'environnement Images-4D.org) mais aussi vécu et sentiment (www.galerimaginaire.org).

 

 

 

Tag(s) : #poèmes, #texte

Partager cet article

Repost 0