J'ai froid

 


Le pull-over rouge a rétréci
Je n'y passe plus ma tête perdue
L'encolure si serrée elle est tombée
Dans la corbeille de l'histoire
Avançant dans les ténèbres à pas lourds


Ce siècle s'endort dans des rêves barbares
Où l'accusé serait à nouveau mis à mort
Et la moitié d'entre nous crierait encore


Ce siècle rêve de matins plus noirs
Où l'on voudrait couper la main
De l'étranger dans mon garde-manger
Et deux tiers d'entre nous d'accord pour se venger


J'ai sept milliards de frères et soeurs
Pourtant j'ai très froid


Le printemps ne sera pas bleu
Nous porterons des roses rouges, roses et orangées
Par brassées entières au coeur de nos villes
Nous tenant par la main nous tisserons
Des chants nouveaux et des couvertures de laines
Pour nos enfants gelés
Nous ne connaîtrons pas l'innommable
Cette heure est déjà passée.

 


21 janvier 2014

 

 

***

 

Chut


Petit matin où d'heure en heure
le ciel s'assombrit
La pluie redouble et la température chute
Petit matin où le jour se recouche

 

 

 ANNE SOY

 

Elle se présente :


Née à Lyon, je suis surtout lectrice. J'écris depuis l'adolescence où j'ai
découvert la poésie.

Photo de © Anne Soy .

Photo de © Anne Soy .

Tag(s) : #poèmes, #photos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :