Kabylie


 

Au milieu des hameaux chapeautés de rouge

Qui surplombent les montagnes où il n’y a nul bouge1,

Un poète naguère chantait la misère

Et l’amour qui berçaient la vie de ses congénères.

Une main sans index perchée au ciel

Prit le nom des neveux à Ismaël2.

Et les saisons étalent leurs arts

Devant les étrangers séduits par ce regard.

Cette terre noble est kabyle

Créatrice d’hommes dignes et habiles.

Chaque buisson, arbre ou pierre

Raconte l’histoire de ce peuple fier.

Et de chaque bout de terre un cordon

Nourrit ses racines et chaque printemps.

Et les oliviers, les figuiers et les fleurs

Coiffent de jaune et de vert toutes les odeurs.


 

1.Bouge (n.m.) signifie un logement malpropre ou un taudis .

2.Thaletat, aussi appelé la Main du Juif, est l'un des sommets du Djurdjura en Kabylie.


 

***


 

Je l’aurai mon baiser amoureux


 

En te faisant la bise,

Je pense à ta bouche qui n’est pas loin.

Sous un ciel moqueur

Puisqu’il a deviné mon jeu coquin.

La saveur de tes joues

Me donne un avant-goût de tes lèvres

Bien dessinées et d’un arôme

Que je présume divin.

Elle me hante, elle m’obsède

Cette partie de toi

Où l’amour jaillit,

Comme l’eau d’une fontaine

Qui étanche les cœurs.

Oui, je l’aurai mon petit cadeau

Aujourd’hui ou demain,

Je l’aurai pour rassasier mon âme de petit gamin.


 


****

 


 

Ma fleur


 

Belle de jour,

Belle de nuit,

Jasmin, lilas,

Des fleurs,

Offre-moi ton cœur.

Moi,

L’univers,

Mes sens,

Crient

Et supplient

Ta présence.

Doigts de fée,

Corps assoiffé,

De ton désir je suis coiffé.

Ô Cupidon !

Dieu

Ou démon,

De son cœur

Fait moi don.


 

 

***

 


 

La nuit


 

Je me suis assoupi sur un lit de flore

Et mon imaginaire commença à éclore.

Le ciel me paraissait comme une toile

Avec sa lune perchée et ses étoiles.

Le chant du hibou, du vent et des plantes

Faisaient danser ma chair frissonnante.

La fatigue jeta alors sur moi ses chaines

Et mes paupières pleines

Descendirent comme un rideau de théâtre

Qui annonçait la fin de la pièce de Sartre.


 


KACEM ISSAD


Il se présente :

Kacem Issad est né en Algérie, après des études universitaires en sciences économiques, il a rejoint le centre de recherche en anthropologie. Actuellement il est cadre supérieur dans une banque publique. Amoureux de littérature, de poésie et d’histoire dès son jeune âge, chose qui lui a été inculquée par son grand-père paternel. Il a à son actif deux publications chez les éditions Edilivre, un recueil de poésie « Tout simplement, Moi » et un pamphlet « Réveillez-vous…, de grâce ! », plusieurs de ses poèmes ont été publiés dans des revues, des anthologies et des sites littéraires et de poésie et il a été primé à quatre reprises en France et au Liban. Prochainement trois recueils de poésie vont voir le jour.


 

Kacem Issad  - DR

Kacem Issad - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :