Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’automne a franchi le seuil

Hésitant entre soie et paillasson

Tête de mule et abandon

 

Les moineaux nous tiennent

La dragée haute

Et les nuages changent

De teinte comme de chemise

 

C’est l’heure du conte

L’heure du deuil

Un deuil des deuils

Un écueil des écureuils

 

Traçant d’une branche à l’autre

Laissant tomber pommes de pin

Et pommes d’api tant mieux

Et tant pis espoirs et regrets

 

Pas plus gros qu’une aiguille

Dans l’océan ou qu’une larme

Dans une botte de foin

Ou peut être l’inverse

 

 

***

 

 

Traverses

Forêts

Poinçon de rouille

Percée soleil

Vitesse constante

 

Le grenat est de retour

On disait bordeaux

Ou aubergine

 

Vendredi est toujours

Entre jeudi et samedi

 

Tu ne connaîtras pas

Octobre

 

Aperçu une mouette

A la gare Montparnasse

 

C’était peut être toi

 

 

 

CLAIRE KALFON

 

 

Claire Kalfon a été publiée dans les revues papier Petite, Friche et Décharge.

Autres publications dans les revues : Le Capital des mots, Secousse, Ce qui reste, la Toile de l’Un , Francopolis et bientôt Cabaret

 

Exposition Feux de croisement à la galerie Lyeuxcommuns : dessins d’Annie Barrat / textes de Claire Kalfon ( mars 2015)

 

A paraître fin 2015, un recueil de poèmes , chez Recours au Poème, maison d’édition numérique.

 

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0