Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vertige

Une fleur souffle sur le vent

Une brise traverse le temps

Comme un mirage le sentiment

A l'ombre d'un clocher je mens

 

Un silence un regard

Une rencontre trouble le hasard

Une grâce un peu bizarre
Un murmure puis le trou noir

 

Passe à l'ombre d'un silence
Le reflet de l'évidence
La vie prouve notre inconstance

Etre sans raison ni sens

 

Laisse passer le vent

L'ombre d'un sentiment
Le temps s'efface à présent

L'éternité...un instant

 

Un rayon vacille
La lune se déshabille

Larme coule d'une pupille

Pleure une petite fille

 

Une nuit d'été en avril

Une ombre perd un cil

Un silence se fige

Et l'hiver a le vertige

 

 

***

 

Dans l'ombre des métros blafards

 

 

 

il y a la ligne sinueuse

dépourvue de longévité

comme de temps

 

Dans l'ombre des métros blafards

il y a le tremblement d'un mur

acerbe et robuste d'espérance

 

Dans l'ombre des métros blafards

la sinuosité s'allonge

à mesure que le souffle gronde

son tonnerre d'amertume

 

Dans l'ombre des métros blafards

mon ombre se regarde

dans le creux

d'une flagrante amnésie

 

Dans l'ombre des métropolitains blafards

le reflet d'un délit

 

Deux mirages s'affrontent

dans l'ombre dissimulée

d'un regard

 

Il n'y a rien

rien que

le temps

 

le bruit

du silence

qui court

doucement

 

et

s'allonge

jusqu'à

épuisement

 

 

 

***

 

 

 

 

 

Pourquoi moi? (ou Si j'étais)

 

 

 

              Pourquoi vois-je

              l'ombre du vide

              dans les mirages?

 

 

          Si je n'étais pas…

 

Si j'étais transparent…

 

 

 

ou un fragment

infime

 

 

 

Si j'étais un ovni...

         perdu dans l'infini

                   en apesanteur

                   sur le fil de la vie

 

Si j'étais l'évidence...

         ou l'inévidence (pure)

 

Si j'étais le néant…

        ou le plein (rempli de vide)

 

Si j'étais l'existence…

         l'âme trouble et verte d'ironie

 

 

 

Si je n'étais pas moi…

           dans l'espace

                     à travers le temps

 

Si j'étais lui ou elle...

         à l'ombre de moi-même

 

 

                    le Début à la fin

 

 

 

 

THOMAS BAIGNÈRES

 

Il se présente :

 

 

Thomas Baignères, âge de 23 ans, est né et vit à Paris. A onze ans, il écrit un recueil d’aphorismes qui sera publié sous le titre A la courte par « Les Libraires Entre Les Lignes ». Il est aussi l'auteur du recueil de poésie Un pas vers l'âme, publié aux éditions de l'Harmattan en juin 2014. Musicien, auteur-compositeur-interprète, il a chanté au sein du groupe leSpark avec qui il a sorti un premier disque éponyme, puis un second, réalisé par Louis Bertignac. Thomas travaille aujourd'hui sur son projet solo et poursuit ses études en master de littérature et arts à l’université Paris Diderot 7; son mémoire porte sur les liens entre la poésie et la musique. Il aime d'ailleurs mêler ces deux disciplines au sein de lectures poétiques et musicales.

 Thomas Baignères - DR

Thomas Baignères - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0