Un grand drapeau sur toi plaqué par le vent

tu voulais le placer au-dessus du toit de l'immeuble

un grand drapeau qui devient sac plastique rouge

et qui se plaque sur toi, tes pieds

sont arrachés à leur appui

je te vois quitter le toit

flotter dans l'espace

Tu ne tombes pas encore

verticalement installé dans l'air

Ah ! Tu deviens deux, deux

comme toi flottant face à moi

et je te regarde, tu es redevenu un

un sans cris, ni peur, calme résigné

Tu es un astre nouveau très proche

une aura de certitude effroyable t'entoure

tu te déplaces latéralement peu pressé

dans une douleur nuageuse stupéfiée, je te contemple

amoureusement, le vent

semble te faire souffrir

ton corps s'incline sur le côté

Où vas-tu ? Je ne peux plus te voir

Où es-tu toi maintenant ?

Où suis-je moi qui ne réagis pas,

ne me précipite pas ?

 

 

Janvier 2015

 

***

 

Un deux trois nuages de géant

le couloir vert du début ou de la fin

sous le vent les peupliers s'entournent comme soufis en cérémonie

l'amour pirouette sur des barres parallèles

à tort ou à raison, début, fin, fin encore, aspirants soufis dans le vent, les barres couloir, les gants lâchés dans le placard

pour baisers et paroles les bouches ouvertes

le bruit des pas dans le répondeur téléphonique

 

Le vent vineux colle à la peau

dégustons-le

dans l'incohérence acceptée

 

 

 

PASCALE FLAVIGNY

 

Elle se présente :

Vit à Paris ainsi qu'à Orléans. Après des études de Philosophie, elle se déplaça dans les métiers, tous liés à la peinture et aux arts plastiques – chez Jean Dubuffet, au Musée du Louvre, dans des galeries d'art. Elle vécut au Mexique.

. Devint professeur de Lettres. Elle a publié un recueil de poèmes au Soufflet Vert, « Silo Silence », ainsi que des poèmes dans les revues Ellébore, Distorsions, Landes, Paysages écrits, Verso.

 

Pascale Flavigny - DR

Pascale Flavigny - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :