Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'aube est attentive aux rêves de la nuit. Le langage est consentement à l'oubli. Au désordre du silence. Le jour est saisi dans toute sa surface. Le jour est blanc du silence, bleu du soleil. Ces heures où le jour est comme en attente d'une autre fatigue. 

Le poème du soleil a illuminé les visages de millions de roses. La lumière est une pensée fragile.

Le sang des chimères inonde les pensées. Dans l'être, cette volupté et cette profondeur, cette noirceur aussi. Entrez dans la lumière des autres comme dans une chambre secrète.

Atteindre l'aube. La lumière me parle. On est sans doute tributaire de quelque chose, de quelqu'un . 

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0