L.

 


C’est notre anxieux babil,
Tout deux maugréant la ville,
Je parlais de ce bonheur.


C’était mon désir puéril,
L’exil un peu trop facile
D’un de tes baisers de soeur.


M’as-tu donc nourri, idylle,
La ligne de tes faux cils
Close sur mon front rêveur ?


Ce fut toi, Lilith, nubile,
Qui négocia ce deal ;
Moi j’y laissai tout honneur.

 

***

 

 


L’auberge verte

 


Voir couler le sable,
Chercher un coupable.
– Un bon somnifère,
Et au lit cher frère !


Plus jamais le rire
Entêtant d’Elvire.
– Une veine ouverte,
Vers l’auberge verte ?


Nous étions heureux,
Heureux d’être tristes.
Si c’est être triste
Qu’être triste à deux.


Et un soir, alerte,
Vers l’auberge verte…
– Tirons la lumière.
Bonne nuit, cher frère.

 

***

 


Marine sans alcool

 

 


La crique où j’embrassai ta bouille
A la forme d’un oeil ;
Ce jour, la mer monte à son seuil,
La vue veuve s’y brouille.


– Hosanna ! Ton rire s’est tu !
Et l’océan sonore
Se rue dans l’encore et l’encore
De l’écume, – entends-tu ?

 

***


L’ombre rose

 


Le matin nié dans nos rideaux,
Le réveil à midi,
Et l’après-midi sombre ainsi
Qu’une ombre sur ton dos.


Cette ombre rose, chère amie,
Nous devinions sa fin.
La lumière sur ce défunt
Jour se fit : vint ma nuit.

 

***

 


1982 – 2002

 


J’ai trop de peine,
Petite soeur.
J’ai trop de peine
A ressasser


L’aube lointaine,
Les jours passés ;
C’en est assez
Pour ce vieux coeur.


J’ai tant de peine,
Et j’ai bien peur,
Petite mienne
Au sang glacé,


Que tout se meurt ;

 

 

L’aube lointaine,
Les jours passés
A ressasser
L’horreur.

 

 

 

***

 


Lézards filants

 

 


Je dors encor
A l’ombre des
Idées et corps,
Jetant mes dés,


Comme des morts !


Comme des sorts,
Flétris d’hasards,
Est-ce raccord ?
Sont-ce lézards


Filants ? – Trop tard !


Je crois à l’or,
Aux plus-values
Qui font du tort,
Aux chants sans plus,


Aux vers sans mors !


Passant décor,
Coquet très vain,
L’amour m’endort,
Comme ce vin


Crû tôt divin.

 

 

CLAUDE MARION

 

 

Plus d'infos : http://www.storylab.fr/Auteurs/Claude-Marion

 

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :