DE NATURA RERUM

 

 

 

 

 

 

Dans la forêt sévère

La sève persévère

Effervescence lucide

De sucs matinaux

Une lumière acide

Moissonne les oiseaux

Eux qui poisseux d'amour

Encenseront le jour

 

Lève-toi mon frère

 

 

La grisante grisaille

                                                 Grime le paysage

Où la grive grivoise

Égrène son ramage

Verdissant le ciel pâle

Éclatent les ramures

Épuisées dans l'armure

De l'hiver finissant

 

Lève-toi mon frère

 

 

Guérets déserts bruissant

De mille vies enfouies

Insectes assoupis

Aux soupentes des villes

Des serpents somnolents

Au creux de l'estuaire

Amours mortes à mille lieues

Sous les terres millénaires

 

Lève-toi mon frère

 

 

Approche-toi du fleuve

Respire ses effluves

Consens enfin

À l'air ambiant

Et plein de ruse

Laisse l'immense déesse

Te recouvrir de fleurs

Oublie l'arme de guerre

Oublie tes peurs immondes

 

Change le monde mon frère

 

 

 

 

 

mars 2015

 

 

 

 

ODILE LOIRET- CAILLE

 

Elle se présente :

 

Master de philosophie, étude des langues indonésienne et arabe ( Séjours en Indonésie et Egypte). Ai enseigné la littérature française à l'Université Indonesia de Jakarta. En ce moment traductrice de deux ouvrages d'auteurs indonésiens pour la collection Le Banian de l'Association Pasar Malam.  

 

 

 

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :