Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La poésie est la seule excuse de l’existence.

 

 

Nos amours encloses dans des murs de verre : empreintes létales de paumes et de baisers. Mais au front qui s’y cogne, torrentielle la poésie. Toujours.

 

 

Il faut s’arrêter de bouger pour penser.

 

 

On s’active au nid, rivés à la feuille de route pour ne pas voir l’horizon abrupt ni entendre le silence des dieux.

 

 

Le temps, cet invisible qui écroule les murs de nos maisons…

 

 

Le carcinome de l’oubli…

 

 

Mémoire, ravine d’ombre et de lumière.

 

 

La mort d’avant, la mort d’après, et la vie au beau milieu, brûlante, indéchiffrable.

 

 

Gloire du crépuscule, le soleil couronne l’horizon, la vie déborde : le présent est une rivière en crue.

 

 

Écrire un poème qui se perde comme une embarcation en mer.

Les mots disent ce qu’ils disent … et autre chose.

 

 

La vérité cherche son puits sur la ligne trembleuse d’un ailleurs.

 

 

Notes : fragments d’os.

 

 

Écrire : dessiner une pensée.

 

 

Créer : révéler à tous ce qui appartient à chacun.

 

 

Non pas donner mais rendre.

 

 

Mettre un grain de sel sur une page de silence…

 

 

Chercher l’essentiel dans l’anecdotique.

 

 

Tu es l’arbre,

la pierre, l’oiseau, le nuage, la colline, la feuille, le ruisseau …

et à la fin toute ombre de ces choses

dont le cœur bat sous la peau des apparences.

 

 

 

Toutes ces choses qui s’évertuent à dire une vérité que nous ne pouvons pas saisir !

 

 

 

Il y a un ici et un ailleurs,

un écartèlement,

un ici, un ailleurs et l’ajournement

de notre vie de funambule

sur la ligne de fracture.

 

 

 

« Tu parles dans le vide ! » Que répondre à ça ? C’est la stricte vérité.

 

 

Les poètes ?... des crève-la-fin !

 

 

Écrire des poèmes à gratter à la grande loterie de la vie.

 

 

Mes mots … des exécuteurs testamentaires.

 

 

 

LES MOTS FURENT MES PLUS BEAUX PAYSAGES.

 

 

 

JACQUES ROLLAND

 

 

Jacques ROLLAND vit à Villeurbanne près de Lyon. De nombreux poèmes ont été publiés sous son nom ces dernières années dans divers sites ou revues (papier, en ligne) : La poésie que j’aime, Francoplolis, Ecrits…Vains, Pleutil, La page Blanche, Comme en Poésie, Les Cahiers de Poésie, Les Tas de Mots, Le Capital des Mots… et anthologies : « Poètes face à la vie »( Éditions de l’Athanor) «Du Souffle sous la Plume » n°2, n°3, n°5, n°, Plume première pour « Marée montante » du recueil « N°1 Boulevard des Plumes » ("Les Joueurs d'Astres" Éditions), « Visages de Poésie » (Jacques Basse - Anthologie n°5 - Éditions Rafael de Surtis)…

 

 

 

Tag(s) : #aphorismes, #poèmes

Partager cet article

Repost 0