Sont-ils au courant de l’état du monde ?

 

 

Les oiseaux sont revenus

De leur nuit blanche

Ça piaille ça rature

Ça griffonne sonore

Entre les branches

Qui bifurquent

Bras dénoués

Ankylosés de silence

 

 

L’arbre tapageur

N’est qu’une pelote

De feuilles et de nuages

Je voudrais ralentir

Démêler le vert et le bleu

L’écorce et les pattes

Les graves et les aigus

Les plumes et les regrets

 

                 Ou jouer des coudes

Me faufiler

Dans le vacarme sourd

A tous nos questionnements

Me dissoudre

Dans cette pagaille de clarté

 

 

 

CLAIRE KALFON

 

 

 

Claire Kalfon , née en 1956, vit et enseigne à Tours. Elle a été publiée dans les revues Petite, Décharge et Friches. Certains poèmes sont en ligne sur les revues numériques Secousse, Le Capital des mots et La Toile de l’Un.

D’autres paraîtront fin 2014 dans les revues Décharge et Ce qui reste.

 

 

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :