Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 L’Éponge neuve, 1980 . Photo de © Claude Batho - DR

L’Éponge neuve, 1980 . Photo de © Claude Batho - DR

 

 

 

 

 

 

La chevelure

S’étale sous le peigne

En de fins sillons

Découvrant

La chair

Baignée

Par l’émail

Du temps

Passé

A labourer

Son champ

Avec la pointe émoussée

Des tâches du quotidien

Qui laisse

La brume

Soigner

Ses gerçures

A la lisière

Du matin

Humecter

Ses lèvres

De rosée

Absorber

La sève

Des pins

Et

Se perdre

Quand point le jour

En chemin.


 

 3 janvier 2015

 

LAURE WEIL


 

Laure Weil se présente :

 

 

 


Professeur agrégée d'arts plastiques, je suis aussi curieuse de littérature, de cinéma et  d'architecture. J'ai fabriqué quelques livres d'artistes, dont le lien entre eux semble être l'effacement. Livres restés confidentiels. J'écris généralement pour restituer une rencontre avec une œuvre, qu'elle appartienne au champ des arts plastiques ou au cinéma.
Je cherche à diffuser mes textes parce qu'il est plus facile de se motiver à écrire régulièrement quand on sait que ses textes sont susceptibles d'être publiés.
Mes écrits sont nourris par ma culture des arts plastiques et par ma liberté à jouer avec les mots, comme s'il s'agissait de couleurs pour un peintre.

 

Tag(s) : #poèmes, #photos

Partager cet article

Repost 0