Aujourd’hui se termine

 

Rehaussant légèrement

 

La pile des jours

 

Aux contours flous

 

Comme un vêtement sur la peau

 

Qu’on voudrait saine et sauve

 

Une gomme à rendre invisibles

 

Les tâches accomplies

 

Nous-mêmes floutés

 

Juste un sourire raturé

 

Mais je sais que derrière la porte

 

Qui ferme lundi

 

Ou bien ouvre mardi

 

C’est selon

 

Il y a un matin ciselé

 

Un arbre aux branches

 

Incontournables

 

Des bras qui nous tiennent

 

Le regard haut

 

 

 

 

CLAIRE KALFON

 

 

 

Claire Kalfon , née en 1956, vit et enseigne à Tours. Elle a été publiée dans les revues Petite, Décharge et Friches. Certains poèmes sont en ligne sur les revues numériques Secousse, Le Capital des mots et La Toile de l’Un.

D’autres paraîtront fin 2014 dans les revues Décharge et Ce qui reste.

 

 

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :