Extraits du recueil De l'ombre à la lumière (70 p) - Marie-Josée Desvignes (recueil inédit qui a été finaliste pour la bourse Gina Chenouard (SGDL) en 2013)

textes inédits- De l'ombre à la lumière comprend 4 sections (voir note d'intention jointe) :

  • Haut cœur de pierre (une passion)

  • -Autre monde 1

  • (entre-deux)

  • Autre monde 2

 

p.10

 

 

Ici s’est tenu le sacrifice – dans l’amère illusion du toujours demeurer – dans le décroît de la lune – au liman des estuaires – nul n’a jamais cherché à connaître le seuil de son débours – au coin de la rue s’abat la pluie –

 

Dire le nom des choses – dompter l’objet du doute – humer le bourgeonnement terrifiant des ombres – au soc et au limon la serpe s’abat – tension de la lame – guérison – blessure dans l’effroi –

Ignorer la matière barbare – rudesse des modulations – apparences de langage –

 

Corps langue brûlés par le même ondoiement – chimérique espérance – retour en pays natal – celui du délice – cœurs ouverts inséparables – là –dans la clarté du jour qui descend – clé de toute vision poétique du monde –

 

L’aurore – prélude à la naissance – nul pour interrompre son chant – comme si la déclivité du jour jamais n’avait ignoré sa perte – mouvement solitaire de nos routes toutes tracées – il n’attend plus – revenu de tout – seul désormais plus triste que les pierres –

 

 

p.11

 

Ecrire la vision possédante des corps – se chercher sans cesse dans l'autre – dans l'étreinte érotique où tout appelle – la voix les pleurs la peau les mains – parole verticale et corps des larmes – sans relevé de traces aux confins d’un champ gravitationnel – écrire comme on s’élance – écrire comme on fait l'amour –

 

Bonheur – double peine – désastre des déconvenues – sautes d’humeur – changements de vues – progression organique des langues en partance – difficile avancée – passions renouvelées sans téméraire espoir ni doute ni chagrin – il fut il sera un temps où… mais l'autre non plus n'est pas ce lieu qu'on attend –

 

Toute parole de renoncement déchirera le silence – cœurs au cœur de la nuit – personne ne saura jamais accorder nos béances – audaces ordinaires des amants répudiés – terreurs régnantes au vif des paroles nues – épaisseur de la pierre –

 

extraits de la section : Haut cœur de pierre (une passion)

 

MARIE-JOSÉE DESVIGNES

 

 

 

Elle se présente :

 

Je vis dans le sud de la France, aux portes du Lubéron. J'ai été professeur de Lettres et formatrice en écriture avant de me consacrer entièrement à l'écriture après une longue maladie.

J'écris principalement de la poésie, des romans et des essais. De nombreuses publications en revue (poésie), un essai sur les ateliers d'écriture (L'Harmattan, 2000), un récit poétique Requiem (Cardère Editeur), etc...

http://marie873.wix.com/autre-monde

 

 

marie.desvignes@laposte.net

A propos de l'ombre à la lumière. Marie-Josée Desvignes.

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :