Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parfois lorsque tu apparais, il y a une fenêtre qui s’ouvre comme l’espace de tes seins.
Pêche miraculeuse dans la nasse de tes cheveux, blé endurci du soleil montant au prémices de la lune.
Tu vas parmi les chemins d’ocre en te baladant et en ne pensant pas au lendemain
Elixir de la méduse, corne de l’étoile de mer.
Toi qui remontes les rivières comme un poisson.
Source du sorcier, talisman d’or.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Chaque lune que j’évoque pour toi brille un peu plus sur ton front.
Baguette d’améthyste où vole l’abeille, amulette dans la ruche de ton jardin où s’endort le tournesol.
L’océan habite le murex et la plume se pâme sur la branche de l’osier.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Sur la table repose l’orange au doux parfum et tes mains s’ennuient du soleil qui éclaire la pièce comme une bougie dans la nuit étoilée.
Nul ne sut comment tu vins dans cette pièce où s’envolaient les parfums de ce nouveau monde tout ébloui de te rencontrer.

 

 

 

OLIVIER CANTENYS

 

 

artiste-peintre professionnel (diplomé de l'ensba)


site :

 

 

http://cantenys.net/

 

 


écrit de la poésie depuis l'adolescence.

 

 

 

site de poésie :

 

 

 

 

http://poesiesdecantenys.com

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0